Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > F > Ferrières

Archives en ligne

Ferrières

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 550 m.

Superficie : 1 697 ha.

Population :
1999 : 110 hab.
1826 : 856 hab.
1806 : 638 hab.
1783 : 400 feux

Saint patron :
saint Pierre et saint Paul, 29 juin

Historique administratif :
Dépendance de la communauté d'Aucun. Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Vallée d'Azun. Mentionnée sous le nom de Haugaron dans la première délimitation de 1790, dans le canton d'Azun (chef-lieu à Arrens), et absente de la seconde (donc vraisemblablement rattachée à Aucun). Citée comme commune entre 1791 et 1801, du canton d'Aucun depuis 1801.

 

Prononciation locale figurée : [hé'rrèro]

Dénominations historiques :
Haugaron (fin 18°s. Carte de Cassini). 1

Hypothèses précédentes :
Néant.

Discussion :
Pas de problème, le gascon herrèra signifie bien "mine de fer" (du latin ferraria). Il s'agit, dans la vallée de l'Ouzoum (appelée aussi actuellement vallée de Ferrières), d'une industrie du fer dont les traces sont toujours bien visibles.
Le i de Ferrières correspond évidemment à une francisation. Quant à la forme plurielle de ce toponyme en français, elle provient probablement de la fusion de deux entités distinctes : Ferrière d'Augaron et Ferrière d'Aucun.

Etymologie :
Du gascon herrèra (= mine de fer).

Nom occitan :
Herrèra.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Era Herrèra, eras Gancas, Eths Bordars.
La Carte de Cassini ne comporte aucun village du nom de Ferrières mais seulement Haugaron. Dans la vallée de l'Ouzoum (Louzon chez Cassini), on trouve les mentions: Forge, Forge du milieu, Forge de dessus. Et très en dehors de la vallée, rive gauche, un lieu dit la Herrère.

Ressources disponibles



Espace personnel