Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > G > Gembrie

Archives en ligne

Gembrie

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 510 m.

Superficie : 100 ha.

Population :
1999 : 75 hab.
1836 : 213 hab.
1806 : 143 hab.
1753 : 26 feux

Saint patron :
saint Michel, 29 septembre.

Sobriquet :
Era noblessa "les nobles" (Enq. C.G. 1986) ; eths buisholoses "les goîtreux" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Sénéchaussée d'Auch. Pays des Quatre-Vallées. Vallée de Barousse. Canton de Barousse (1790) dit de Mauléon-Barousse à partir de 1801.

 

Prononciation locale figurée : [gém'briyo]

Dénominations historiques :
De Gimbria, latin (1387, Pouillé Comminges).
Gembrie (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Gascon gimbre (= genièvre ) et suffixe -arium.
- Abbé Nègre (TGF 23263) : Gascon gimbrè (= genèvrier).
- R. Aymard (DNLHP) : Adopte l'hypothèse genèvrier.

Discussion :
Concernant le radical, le gascon gembre (= genèvrier) semble incontournable. Mais le suffixe fait problème: Un suffixe -ia est en effet inusité pour former des collectifs végétaux.

Etymologie :
Probablement du gascon gembre (= genèvrier).

Nom occitan :
Gembria.

Ressources disponibles



Espace personnel