Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > G > Gourgue

Archives en ligne

Gourgue

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 300 m.

Superficie : 153 ha.

Population :
1999 : 44 hab.
1872 : 187 hab.
1806 : 106 hab.
1313 : 12 feux

Saint patron :
Notre Dame de l'Assomption, 15 août

Dicton :
Gents de Gorga, gents de diable "Gens de Gourgue, gens du diable" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Sénéchaussée de Toulouse. Pays de Nébouzan. Viguerie de Mauvezin. Canton de Lannemezan depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : ['gourgo]

Dénominations historiques :
Bernat de Gorga (v. 1180, Cartulaires Bigorre).
de Gorga, latin (1300, Enquête Bigorre ; 1313, Debita regi Navarre).
de Gurga, latin (1379, Procuration Tarbes).
Guorgue (1429, Censier Bigorre).
Gourgue (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Français, gorge ; occitan, gorga (= défilé).
- Abbé Nègre (TGF 20496), R. Aymard (DNLHP) : Gascon gourgue (= abîme d'eau dans un cours d'eau, creux
profond, mare, bourbier profond et dangereux).

Discussion :
Selon Palay, gorga (distinct de gorg masculin) signifie "bourbier profond et dangereux". A cela on peut ajouter deux remarques :
1- La région a peut-être été marécageuse, témoin le terrain situé en face du village, sur l'autre rive de l'Arros et nommé Lapalue (= le marécage).
2- Une mention du cartulaire de l'Abbaye de l'Escaladieu (1142) laisse entendre que La Gourgue serait un autre nom de l'Aiga Cauta le ruisseau qui passe dans le village venant de Capvern et se jette dans l'Arros (rivulus Gorgæ qui appellatur Aqua Calida).

Etymologie :
Du gascon gorga (= bourbier)

Nom occitan :
Gorga.

Ressources disponibles



Espace personnel