Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > G > Grust

Archives en ligne

Grust

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 975 m.

Superficie : 952 ha.

Population :
1999 : 40 hab.
1861 : 189 hab.
1806 : 175 hab.
1429 : 10 feux

Saint patron :
saint Jean-Baptiste, 24 juin

Sobriquet :
Eths limaquèrs "ceux qui écrasent les limaces ?)" (Enq. C.G. 1986). Eths potarrèrs "les mangeurs de pâte de farine de maïs (era pot [pout])" (Rosapelly, vers 1910) . Eths culherèrs "les fabricants de cuillers (de buis)" (Rosapelly) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Vallée de Barège. Canton de Luz depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : [grust]

Dénominations historiques :
Anerius de Grust, latin et gascon (entre 1025 et 1078, Cartulaire Saint-Savin).
Grust (1077-1078, ibid. ; XIIe s., Cartulaires Bigorre ; 1313, Debita regi Navarre).
de Grusto, latin (1379, Procuration Tarbes)1.
Grust (1429, Censier Bigorre).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : Gretz (= rocher schisteux) pose des problèmes à cause du suffixe -ust ; le mot barégeois gruso (= creux) ne convient pas à la situation du village. On a proposé aussi le NP gallo-romain Grussus.

Discussion :
Aucun des mots proposés ne convient. La finale -ust semble attester qu'il s'agit d'un nom très ancien.

Etymologie :
Tout à fait obscur.

Nom occitan :
Grust.
Le Pouillé de Tarbes de 1342 présente pour ce nom deux formes cacographiques : De Grasto et De Gruscario.

Ressources disponibles



Espace personnel