Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > G > Guchan

Archives en ligne

Guchan

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 800 m.

Superficie : 259 ha.

Population :
1999 : 124 hab.
1826 : 341 hab.
1806 : 238 hab.
1753 : 35 feux

Saint patron :
saint Marcel, 2 ou 3 novembre

Sobriquet :
Eths canardèrs : "les éleveurs de canards" (Enq. C.G. 1986). Eths perrotèrs : "les gardeurs de dindons. Ils se livrent beaucoup à l'élevage des canards, oies, dindons" (Rosapelly, vers 1910). Eths cuers : "les cuirs", expliqué par "les habitants de Guchan sont, en général, d'un tempérament sec et d'un teint basané, de là le nom de cuers, cuirs" (Rosapelly, vers 1910), ou "maigres, crèvent de faim" (Enquête A.L.G.).

Historique administratif :
Sénéchaussée d'Auch. Pays des Quatre-Vallées. Vallée d'Aure. Canton d'Arreau, puis de Vielle-Aure (1790).

 

Prononciation locale figurée : ['gucho]

Dénominations historiques :
Sans Adil de Iussa (v. 1125, Cartulaires Bigorre).1
Bernardus de Jussan, de Jussa (1190 n.st., Actes Bonnefont).
Bernad de Juxan (av. 1249, Actes Bonnefont).
De Juxano, latin (1387, Pouillé Comminges).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Probablement NP aquitain * Guxo d'après Rohlfs.
- Abbé Nègre (TGF 1215) : Peut-être NP pré-celtique *Gux-ano d'après Rohlfs.

Discussion :
Qu'il s'agisse du même radical, pour Guchan et Guchen, cela semble ne faire aucun doute (Les deux villages sont limitrophes). Qu'il faille rapprocher ces deux noms de celui de Guiche (Pyr-Atl.) qui était Guissen au 12°siècle, cela semble également assez probable. Que ce nom soit en définitive un NP pré-latin aquitain comme le dit M-F Berganton est donc vraisemblable.
Reste le problème du suffixe. Il semble qu'on ait ici affaire à deux suffixes : Le -anum latin bien connu et un -ennum qui est différent mais qui a probablement le même sens. S'agit-il alors d'une transcription du -anum latin ou d'un suffixe autochtone ? La question mérite d'être posée.
Dans le cas du Guchan, l'accent tonique a reculé sur l'avant-dernière syllabe, phénomène courant en phonétique auroise.

Etymologie :
Nom de domaine antique formé probablement du NP aquitain Guish- et suffixe -anum, avec remontée de l'accent tonique sur l'avant-dernière syllabe.

Nom occitan :
Guisha.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
L'identification Jussan/Guchan reste à prouver de façon certaine. Par ailleurs, dans les Cart. Big., il y a des confusions graphiques Nissan (Nizan)/Jussan.

Ressources disponibles



Espace personnel