Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > H > Hiis

Archives en ligne

Hiis

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 387 m.

Superficie : 303 ha.

Population :
1999 : 210 hab.
1846 : 347 hab.
1806 : 249 hab.
1429 : 15 feux

Saint patron :
saint Roch, 16 août

Sobriquet :
Eths tèrs "les vers qui trouent le cuir (des bovins, c'est-à-dire les varrons)" (Rosapelly, vers 1910) . Eths tèrcos : Même sens ? (Enq. C.G.1986).

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Tarbes. Baronnie de Hiis. Canton de Tarbes, puis de Bernac-Debat (1790), de Tarbes-Sud en 1801, de Séméac en 1973, de Laloubère depuis 1982.

 

Prononciation locale figurée : [his]

Dénominations historiques :
Arnaldus et Br. de Finis, latin (1095, Cartulaire Saint-Pé).
De Fiis, Fiss (XIIe s., Cartulaire Bigorre ).
de Fiis (1285, Montre Bigorre).
De Fis (1313, Debita regi Navarre).
De Finibus, latin (1342, Pouillé Tarbes ; 1379, Procuration Tarbes).
Fiis, Fins (1429, Censier Bigorre).
Hys (fin 18°s. Carte de Cassini).

Discussion :
Il n'y a aucun problème concernant l'origine et la signification de ce nom.
Mais,pourquoi Dauzat complique-t-il inutilement en allant chercher un "ablatif locatif" ? Le latin finis (au pluriel fines) suffit à expliquer Hiis. Quant à parler de limites entre deux cités gauloises, c'est un contre-sens historique.
Concernant l'explication de Nègre disons d'une part qu'il n'y a pas ici "chute d'un n intervocalique", mais amuïssement d'un n final ; d'autre part étonnons-nous que Nègre réserve l'appellation d'occitan au seul languedocien.

Etymologie :
Du latin finis (borne, limite) au pluriel.

Nom occitan :
Hins.

Ressources disponibles



Espace personnel