Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > L > Lagarde

Archives en ligne

Lagarde

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 260 m.

Superficie : 491 ha.

Population :
1999 : 454 hab.
1851 : 204 hab.
1806 : 146 hab.
1695 : 29 feux

Saint patron :
Notre Dame de Septembre, 8 septembre

Sobriquet :
Los picards "les moustiques" d'après Rosapelly (vers 1910) ; Palay donne à l'adjectif picard le sens de "susceptible, emporté", et c'est ainsi qu'il interprète le sobriquet des habitants de Lagarde.

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Vic. N'est pas mentionnée en 1790, mais citée dans le canton de Tarbes dès 1792. Canton de Tarbes-Nord (1801), d'Aureilhan (1973), puis de Bordères-sur-l'Echez (1982).

 

Prononciation locale figurée : [la'gardo]

Dénominations historiques :
La Garda, La Guarda, La Garde, Lagarda (1429, Censier Bigorre).
La Garde (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Germanique wart "garde > tour de garde > forteresse",
latinisé en warda ou wardia, gardo dans le midi.
- Abbé Nègre (TGF 26758) : Occitan garda "guet, lieu de guet".

Discussion :
Le mot occitan garda est effectivement d'origine germanique, ce qui n'implique nullement qu'il s'agisse d'une fondation germanique !
On notera, à titre de simple piste, et sans en tirer de conclusions hâtives, l'existence à proximité du village et dans la commune d'un oppidum remarquable : Le castèth crabèr.

Etymologie :
De l'occitan garda = tour de garde, forteresse.

Nom occitan :
La Garda.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Castèth-Crabèr

Ressources disponibles



Espace personnel