Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > L > Lanespède

Archives en ligne

Lanespède

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 316 m.

Superficie : 447 ha.

Population :
1999 : 149 hab.
1836 : 483 hab.
1806 : 368 hab.
1429 : 14 feux

Saint patron :
Saint Pierre, 29 juin

Sobriquet :
Eths usurièrs : "les usuriers" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Sénéchaussée de Toulouse. Election d'Astarac. Baronnie de Lanespède. Canton de Tournay depuis 1790. Caharet et Castéra-Lanusse en sont distraites dès 1791 pour être érigées en communes.

 

Prononciation locale figurée : [lanés'pédo]

Dénominations historiques :
Ramundus de Lanaspede, latin et gascon (1220, Cartulaire Berdoues).1
Lanespeze (1285, Montre Bigorre).
De Lanaspede, latin ou gascon (1342, Pouillé Tarbes).
de Lanaspeda, latin ou gascon (1379, Procuration Tarbes).
Lane Speda, Lanespede, Lanespeda (1429, Censier Bigorre).
La Nespède (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Lane (= lande). Deuxième élémént obscur.
- Abbé Nègre (TGF n°4031) : Gascon lane + peut-être participe passé espedade (= écorchée).
- R. Aymard (DNLHP) : La Nespède de mespilus "lieu planté de néfliers".

Discussion :
Ce nom pose des problèmes difficiles. On peut faire les remarques suivantes :
1- Il faut exclure formellement l'interprétation "pied de la lande". En effet, dans ce cas, la construction normale aurait donné : Pedelana.
2- Boisgontier s'est fort bien aperçu que la plupart des formes données par le dictionnaire de Lejosne étaient fantaisistes et inexactes.
3- R. Aymard, abusé par ces formes étranges recueillies par Lejosne (In Cepeda 1142, in Sapede 1156, locus de Nespeta 1498) a eu tort d'exclure le mot lana comme première partie de ce nom. Il est conduit de ce fait à formuler une hypothèse insoutenable : Lieu planté de néfliers.
4- Une révision des attestations historiques permet de penser que les formes les plus fréquentes et les plus fiables sont : Lanespeze/Lanespede/Lanaspese.
5- L'existence d'un patronyme Lanaspèze localisé exclusivement dans le Gers et la Haute-Garonne exclut très probablement toute tentation de comprendre le nom de ce village comme lana aspesa (= lande aspoise). Plusieurs lieux-dits de Haute-Garonne se nomment en effet Lanaspèze.
6- Dès lors, la solution donnée par Nègre (tirée du dictionnaire de Palay) est loin d'être insoutenable : "lande écorchée" pourrait se comprendre comme "lande à la végétation rase". Bien entendu, il faudrait alors admettre que lana espedada ait été réduit à lanespeda par recul de l'accent tonique, ce qui est tout à fait vraisemblable. Cependant aucune attestation ancienne ne permet de confirmer cette hypothèse.

Etymologie :
Première partie du nom : Gascon lana (= lande). Deuxième partie : Peut-être, gascon espedada (= écorchée, à végétation rase).
.

Nom occitan :
Lanespeda.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Eth Plantat.
Le rapport de ce personnage avec le lieu de Lanespède (H.-P.) n'est pas assuré.

Ressources disponibles



Espace personnel