Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > L > Loures-Barousse

Archives en ligne

Loures-Barousse

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 444 m.

Superficie : 216 ha.

Population :
2013 : 611 hab.
1999 : 730 hab.
1896 : 515 hab.
1806 : 360 hab.
1753 : 36 feux

Saint patron :
saint Roch, 16 août

Sobriquet :
Eths potatgèrs "les jardiniers. Les gens de Loures cultivant avec soin leurs jardins, approvisionnent de légumes la station thermale voisine de Barbazan, le bouillon d'herbes étant le complément de la cure purgative de Barbazan" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :

Sénéchaussée d'Auch. Pays des Quatre-Vallées. Vallée de Barousse. Quoique placée dans les Hautes-Pyrénées dès le premier découpage de 1790, Loures hésite au cours de l'année entre ce département et celui de la Haute-Garonne. Depuis 1790, canton de Barousse, dit de Mauléon-Barousse (1801-2014). Loures prend le nom de Loures-Barousse en 1883.

Arrondissement de Bagnères-de-Bigorre. Canton de la Vallée de la Barousse.

 

Histoire des paroisses :

Avant 1793, Loures, comme Sarp, était une annexe de Saint-Bertrand-de-Comminges (31).

 

Prononciation locale figurée : ['louros]

Dénominations historiques :
Lora/Lura 15°s. (Donné par Nègre T.G.F. sans réf.).
Loures (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Obscur.
- Abbé Nègre (TGF 21076) : Du gascon louro (= fleur) dans le sens de "la plus belle".
- Coromines : Prélatin aquitain Iluro.
- Orpustan : Basque Luro ( = terre).
- R. Aymard (DNLHP) : L'Etymologie florem est certainement la bonne. Au voisinage de ce
lieu, Sacaze signale l'inscription Florentii Vicus, d'où Lores.

Discussion :
L'hypothèse de Nègre est étrange. Celle de Robert Aymard est phonétiquement peu acceptable : Le latin florem donne (h)lor et non pas (h)lora. D'ailleurs il y a loin de Florentinus à Lora.1
Les hypothèses de Coromines (Iluro) ou Orpustan (Luro) sont plus vraisemblables, mais invérifiables, les formes attestées par l'écriture étant beaucoup trop récentes.

Etymologie :
Etymologie obscure. Probablement basco-aquitaine.

Nom occitan :
Loras.
La CAG ne signale pas d'inscription de ce genre à Loures-Barousse.

Ressources disponibles



Espace personnel