Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > M > Mascaras

Archives en ligne

Mascaras

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 390 m.

Superficie : 476 ha.

Population :
1999 : 303 hab
1851 : 374 hab.
1806 : 209 hab.
1429 : 19 feux

Saint patron :
Saint Pierre, 29 juin.

Sobriquet :
Los cordelaires : "conducteurs d'attelages de renfort" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Tarbes. Baronnie de Barbazan-Dessus. Canton de Tarbes, puis de Tournay (1790).

 

Prononciation locale figurée : [maska'rad]

Dénominations historiques :
R. de Mascharas (1296, Livre vert Bénac)
De Mascaranis, latin (1313, Debita regi Navarre)
De Mascaranis, (Monlezun, t. VI; 1379, Procuration Tarbes)
De Mascaras (1342, Pouillé Tarbes)
Mascaras, Mascarans (1429, Censier Bigorre)
[Cf. Mascaranheda, quartier de Mascaras situé au sud du village, cité 1429, Censier Bigorre]
Mascaras (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : NP germanique Mascarius (Mascaranis génitif de la déclinaison féminine franque)
- Abbé Nègre (TGF) : Rien concernant Marcaras (Hautes-Pyrénées), mais concernant Mascaraas (Gers), même hypothèse que Dauzat.
- Simin Palay (DBGM) : Mascaràs (= vilain masque).
- R. Aymard.(DNLHP) : "taché, sali, noirci". Ce nom semble s'expliquer par la nature du sol.

Discussion :
1- Mascaras est relativement bien représenté en toponymie: Béarn, Gers, Hautes-Pyrénées, Tarn, Haute-Garonne (Mascarville). Il semble logique d'admettre que les noms de tous ces villages relèvent d'une même explication.
2- Mascaros est également un anthroponyme relevé plusieurs fois en Gascogne par Berganton (DNI). Il le considère comme un sobriquet et indique comme signification possible "sali, maculé, barbouillé".
3- Je ne comprends pas que l'Abbé Nègre adopte ici la thèse de l'origine germanique de ce nom, alors qu'il a démontré le contraire dans sa Toponymie du canton de Rabastens (§ 482). Il y indique que Mascarus a été trouvé dans une inscription latine de 55 de notre ère, donc ne peut pas, à cette date, avoir une origine germanique. Avec Hubschmid, il le considère comme d'origine gauloise et lui donne la signification probable de "noir".
4- Le suffixe pose un problème. Cependant la graphie comportant double a final (Mascaraas) semble bien indiquer un suffixe -anum. Boisgontier précise avec vraisemblance "-anos (ou -anas au fém.)" car le nom semble bien être au pluriel. Dans ce cas, il faudrait comprendre marcaranas (villas) = "les propriétés de Mascarus".

Etymologie  :
Probablement Mascaranas (villas) : Propriétés de Mascarus.

Nom occitan :
Mascarans.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Era Lana, Serròt.

Ressources disponibles



Espace personnel