Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > M > Montastruc

Archives en ligne

Montastruc

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 320 m.

Superficie : 1 234 ha.

Population :
1999 : 290 hab.
1851 : 735 hab.
1806 : 393 hab.
1429 : 27 feux

Saint patron :
Notre-Dame de Septembre, 8 septembre (Montastruc) ou saint Pierre, 29 juin ;
saint Michel, 29 septembre (Lannecorbin)

Sobriquet :
Los pela-higas "les pelle-figues" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :

Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Tarbes. Marquisat de Castelbajac. Canton de Galan depuis 1790. Lannecorbin, commune du canton de Galan en 1790 et 1801, est rattachée après cette date à Montastruc. Entre l'an XI et 1845, les registres de l'état civil font état de Montastruc et Lannecorbin et cette appellation semble disparaître autour de 1848.

 

MONTASTRUC :

Prononciation locale figurée : [mountas'truk]
[lanacour'bi]

Dénominations historiques :
Montastrug (1285, Montre Bigorre).
De Monte Astrugo, latin (1313, Debita regi Navarre).
De Monte Astruco, latin (1342, Pouillé Tarbes; 1369, Larcher, Castelbajac ; 1379, Procuration Tarbes ; etc.).
Mont Astruc (1429, Censier Bigorre).
Montastruc (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Latin mons (= montagne) et Astruc NP.
- Abbé Nègre (TGF 21799) : Occitan mont et adjectif. astruc (= heureux).

Discussion :
L'hypothèse de Dauzat se heurte au fait que Astruc n'est pas attesté comme NP, au moins en Gascogne. Il est plus simple de voir dans la deuxième partie de ce nom l'adjectif astruc (= né sous une bonne étoile). Cf. Pouyastruc.

Etymologie :
Du gascon mont (= montagne) et astruc (= heureux, chanceux).

Nom occitan :
Montastruc.

 

LANNECORBIN

Dénominations historiques :
de Varcorbin, de Vacorbin (XVe s., Taxes Auch).1
Lannecorbin (1737-1789, Registres paroissiaux).
Lalanne-Corbin (1746, Brugèles).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : Lana + Corbin (possesseur).

Discussion :
Du gascon lana (= lande), mais ce n'est évidemment pas la lande où habitent les corbeaux ! Corbin est un NP. Le radical corb (qui dérive probablement lui-même du nom de l'animal) a servi à former quantité de noms de personnes au Moyen-âge.

Etymologie :
Gascon lana (= lande) et Corbin (nom de personne).

Nom occitan :
Lanacorbin.
Le V initial résulte probablement d'une mauvaise lecture.

Ressources disponibles



Espace personnel