Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > M > Montégut

Archives en ligne

Montégut

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 500 m.

Superficie : 694 ha.

Population :
1999 : 136 hab.
1846 : 452 hab.
1806 : 343 hab.
1776 : 63 feux

Saint patron :
saint André, 30 novembre

Sobriquet :
Eths usurièrs : "les usuriers". Les gens de Montégut passent pour être égoïstes, laborieux et économes. C'est un des villages les plus aisés du pays (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Sénéchaussée de Toulouse. Election de Rivière-Verdun. Baronnie de Montégut. Canton de Nestier (1790) dont le chef-lieu est transféré à Saint-Laurent en 1870.

 

Prononciation locale figurée : [mounta'gut/mounté'gut]

Dénominations historiques :
De Monteacuto, de Monteaccuto, latin (1387, Pouillé Comminges).
Montagut (1767, Larcher, Cartulaire Comminges).
Montegut (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : latin mons (= montagne) et acutus (= aigu, pointu).
- Abbé Nègre (TGF 21815) : Occitan mont et adjectif agut (= aigü, pointu, francisé en -égut, graphie de aigut).
- R. Aymard (DNLHP) : Le mont aigu est ici une motte féodale.

Discussion :
Aucun problème.

Etymologie :
Gascon mont (= mont) et agut (= aigu).

Nom occitan :
Montagut.

Ressources disponibles



Espace personnel