Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > M > Mouledous

Archives en ligne

Mouledous

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 245 m.

Superficie : 698 ha.

Population :
1999 : 144 hab.
1846 : 737 hab.
1806 : 538 hab.
1313 : 21 feux

Saint patron :
Notre Dame de l'Assomption, 15 août

Sobriquet :
Eths arrefinats : "les raffinés". L'orgueil dominerait dans cette commune, dont les habitants vivraient isolés les uns des autres, sans liens ni fréquentation (Rosapelly, vers 1910)

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Tarbes. Canton de Tournay depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : [moulé'doud]

Dénominations historiques :
Monlodos (1258, Cartulaires Bigorre).
Molodoos (1285, Montre Bigorre).
De Monte Lodosio, latin (1313, Debita regi Navarre).
De Montelutoso, latin (1342, Pouillé Tarbes).
Mont Lodos (1429, Censier Bigorre).
Monledous (fin 18° s.Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Ancien provençal (sic) moledor (= pilon) nom d'un moulin vraisemblablement.
- Palay (DBGM) : 1- De moledós (= mol et doux) 2- moledor (qui moud, donc meunier).
- Abbé Nègre (TGF n°11611) : Peut-être latin montem et NP Luto avec attraction du gascon moledous (= meuniers).

Discussion :
1- Il ressort des attestations historiques diverses que la première partie de ce toponyme est bien mont (latin montem). Aussi les suggestions de Dauzat et celles qu'on pourrait tirer de Palay ne peuvent être retenues.
2- Mais contrairement à l'opinion de Boisgontier qui dit que ce mot aurait perdu sa nasale très tôt, il semblerait au contraire que cette dénasalisation soit récente puisque Cassini écrit encore Monledous. Aussi, je propose de conserver la nasale dans une orthographe correcte.
3- R.Aymard (DNLHP) proteste contre une interprétation éventuelle: montem lutosum (= mont boueux). Il a raison. Mais qui a jamais proposé cette hypothèse ?
4- Berganton (DNI) nous apporte une certitude, c'est que Lodosus est un nom de personne (Lodosus, fils d'Arnaut de Maur, vers 1095, cartulaire de Saint-Mont). A partir de là, il devient pratiquement évident que Mons Lodosus est un toponyme construit comme Montguilhem, Mongaston, etc. Ce qui demeure en litige est seulement l'origine de ce NP. Selon Berganton, on peut envisager trois hypothèses : le germanique Laudo/Lodo, un dérivé de lot (= boue,fange) ou une contraction de Ludovicus.

Etymologie :
Mont (= mont) et nom de personne Lodós.

Nom occitan :
Montledós.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Er'Espina, Montledós Darrèr


Espace personnel