Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > P > Pierrefitte-Nestalas

Archives en ligne

Pierrefitte-Nestalas

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 445 m. 

Superficie : 176 ha.

Population :
1999 : hab.
1886 : 765 hab.
1806 : 468 hab.
1429 : 28 feux

Saint patron :
Saint Pierre, 29 juin

Sobriquet :
Eths peirèrs, « les carriers », car il y a beaucoup de pierres. (?)

Historique administratif :
Communauté de Nestalas dont Pierrefitte n'est qu'un lieu dit. Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Arribèra de Saint-Savin. Nestalas est du canton de Saint-Savin (1790), d'Argelès depuis 1801. Prend le nom de Pierrefitte-Nestalas en 1901. 

 

Prononciation locale figurée : ['pèyra'hito]

Dénominations historiques :
Le nom de ce quartier de Nestalas tendait à supplanter le nom de la communauté dès la fin du XVIIIe s. (la communauté de Nestalas autrement dit Pierrefitte, 1790, A.N., D IVbis 15/66).
Pierrefite (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF n° 5178) : Petra (= pierre ) et ficta (fixa = plantée, borne).
- R. Aymard (DNLHP) : Même explication : Borne (ici, limite Barège-Lavedan).

Discussion :
Pierrefitte est encore considéré à la fin du 18°s. comme un hameau de Nestalas.
Aucun doute sur l' Etymologie et la signification "borne, limite". Peut-être s'agit-il effectivement de la limite du Barège et du Lavedan.

Etymologie :
Gascon pèira et hita (du latin petra = pierre et ficta = plantée). Donc borne, limite.

Nom occitan :
Pèirafita.

 

Nestalas

Prononciation locale figurée : [nèsta'las]

Dénominations historiques :
Nestalas (v. 1035, Cartulaire Saint-Savin ; v.1094, ibid.)
Nastalas (1168, Bulle Alexandre III ; 1285, Montre Bigorre ; 1313, Debita regi Navarre)
De Nestalasio, latin (1342, Pouillé Tarbes)
de Nestalassio, latin (1379, Procuration Tarbes)
Nestalas (1429, Censier Bigorre)
Nestalas (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Dérivé de neste (= rivière) mot pyrénéen pré-celtique et suffixe double -al-aceum.
- Abbé Nègre (TGF n°1390) : De nèste (= rivière, torrent) mot gascon pyrénéen d'origine pré-celtique.
- R. Aymard (DNLHP) : Même hypothèse. Remarque : Se trouve au confluent de l'ancienne Neste de Cauterets et du Gave ».

Discussion :
Aucun problème : D'un mot nesta (= rivière) d'origine pré-indo-européenne méditerranéenne qui a dû être le nom primitif du Gave (voir note sur NESTE en annexe). Selon Boisgontier, la suffixation double al + às est romane. Simin Palay s'autorise de la comparaison des mots Gabàs (village de la commune de Laruns - Pyrénées-Atlantiques) et Nestalàs pour supposer que le suffixe -às indiquerait un confluent : Cette déduction est pour le moins risquée.

Etymologie :
Du mot nèsta (= rivière) vraisemblablement pré-indo-européen. Suffixe roman.

Nom occitan :
Nestalàs.

Ressources disponibles



Espace personnel