Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > O > Oueilloux

Archives en ligne

Oueilloux

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 488 m.

Superficie : 440 ha.

Population :
1999 : 123 hab.
1846 : 364 hab.
1806 : 227 hab.
1429 : 13 feux

Saint patron :
Saint Just et saint Pasteur, 6 août

Sobriquet :
Eths escana-crabas : "les égorge-chèvres" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Tarbes. Baronnie de Luc. Canton de Tournay depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : [wélyoud]

Dénominations historiques :
Bernardus d'Avelhes, latin et gascon (1300, Enquête Bigorre).
Velhos (1313, Debita regi Navarre).
De Avelhonis, latin (1342, Pouillé Tarbes).
Auelhons, Auelhoos (1429, Censier Bigorre).
Aveillous, Oueillous (1746, Registres paroissiaux).
Aouëilhous (1760, Larcher, Pouillé Tarbes).
Oueilhoux (1789, Cahiers doléances Bigorre).
Oueillous (1790, Département).
Oueilloux (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : De uelh, oey "source" (latin oculus) et suff -ous (latin -osum).
- Abbé Nègre (TGF n° 24827) : Du gascon oelhe "brebis" et suffixe -ous (latin -osum).
- R. Aymard (DNLHP) préconise "lieu où il y a des abeilles".

Discussion :
1- Certaines formes données par Lejosne (Abelhos etc...) pourraient faire penser à l'abeille. Mais cette hypothèse (lieu où il y a des abeilles) ne s'accorde pas avec les autres attestations comportant un v, ni avec la prononciation : Le p de apicula peut bien passer à b, mais non à v.
2- Oelha (= brebis) conviendrait pour expliquer le radical, mais on ne voit absolument pas quel sens donner au suffixe, qu'il soit -òs (latin -osum) ou -ons (latin -onem ; pluriel -ones). La même difficulté concerne l'hypothèse apicula.
2- Le suffixe -ons (latin -onem ; pluriel -ones) conviendrait mieux avec le radical uelh (= oeil, source). La signification pourrait être alors "les petites sources". Mais cette hypothèse demanderait qu'on négligeât les nombreuses formes comportant un a initial : il y en a trop pour qu'on puisse supposer qu'il s'agit d'une préposition agglutinée par erreur.

Etymologie :
Obscur.

Nom occitan :
Uelhons.

Ressources disponibles



Espace personnel