Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > P > Peyraube

Archives en ligne

Peyraube

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 276 m.

Superficie : 346 ha.

Population :
1999 : 114 hab.
1836 : 355 hab.
1806 : 301 hab.
1695 : 43 feux

Saint patron :
saints Abdon et Sennen, 30 juillet

Sobriquet :
Eths arrenardèrs : "les renards" (les chasseurs de renards, les rusés comme des renards) (Enq. C.G. 1986). Eths minja-tripas : "les mangeurs de boudins". Les gens de Peyraube auraient la réputation de n'offrir à leurs invités, lors du pèla-pòrc que du boudin (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Tarbes. Canton de Tournay depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : [péy'rawbo]

Dénominations historiques :
Peyraube (1429, Censier Bigorre)
Peyraube (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) :du latin petra (= pierre, rocher, montagne) et alba (= blanche).
- Abbé Nègre (TGF n° 26235) : Gascon peyre (=pierre) et adjectif aube ( = blanche).

Discussion :
Etymologie et signification évidentes : Petra alba signifie"pierre blanche". J.Boisgontier fait remarquer le caractère latinisant de cette formation (l'adjectif alba > auba) : En gascon "non latinisant" on dirait "pèira blanca".
Cette dénomination peut se rapporter soit à la couleur du sol soit à celle d'une ou des constructions.

Etymologie :
Du gascon pèira (= pierre) et auba (= blanche) lui-même du latin petra alba.

Nom occitan :
Peirauba.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Era Gota, era Marca Devath

Ressources disponibles



Espace personnel