Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > S > Sarp

Archives en ligne

Sarp

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 450 m.

Superficie : 182 ha.

Population :
2013 : 110 hab.
1999 : 104 hab.
1841 : 267 hab.
1806 : 216 hab.
1753 : 22 feux

Saint patron :
saint Germé, 16 mai

Sobriquet :
Eths crabòts "les chevreaux » (Enquête C.G. 1986) ; eths baudanaires « les mangeurs de gras-double (baudana)" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :

Sénéchaussée d'Auch. Pays des Quatre-Vallées. Vallée de Barousse. Seigneurie de Sarp et Milhas. Canton de Barousse (1790) dit de Mauléon-Barousse (1801-2014).

Arrondissement de Bagnères-de-Bigorre. Canton de la Vallée de la Barousse.

 

Histoire des paroisses :

Avant 1793, Sarp était une annexe de Saint-Bertrand-de-Comminges (31), desservie par le vicaire de Loures..

Prononciation locale figurée : [sarp]

Dénominations historiques :
Sarp (1318, Larcher, Cartulaire Comminges).
Sarpt (1790, Département 1 et 2).
Sarps (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF 7403) : Rien.
- Orpustan : Du basque sarri (= taillis) et -pe (en bas, au pied de).
- R. Aymard (DNLHP) : Gascon sarpar (= sarper, essarter : Du bas-latin sarpere) pour un lieu
conservant des restes de forêt.

Discussion :
On a donc ici deux explications satisfaisantes.
1- L'explication par le basque (sarri + pe) : "au pied des taillis". A condition de prendre ces mots dans un sens un peu plus large, elle convient parfaitement à la situation du village, dernière localité de la plaine tout au pied du rebord boisé de la montagne.
2- L'explication gasconne donnée par Robert Aymard à partir du verbe latin sarpere (en gascon sarpar : essarter). L'adjectif formé sur ce verbe est sarptum : Or curieusement nous trouvons la forme sarpt, dans une attestation malheureusement bien tardive.

Etymologie :
Soit du basque sarri-pe (= au pied des taillis), soit du gascon sarpar (= essarter) du latin sarpere.

Nom occitan :
Sarp.

Ressources disponibles



Espace personnel