Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > S > Ségus

Archives en ligne

Ségus

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 540 m.

Superficie : 1 072 ha.

Population :
1999 : 223 hab.
1846 : 436 hab.
1806 : 325 hab.
1384 : 33 feux

Saint patron :
saint Pierre, 29 juin

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Batsurguère. Chef-lieu du canton de Batsouriguère, puis de Castelloubon et Batsouriguère (chef-lieu à Juncalas) en 1790, dit de Juncalas en 1801. Canton de Lourdes en 1802, de Lourdes-Ouest depuis 1973.

 

Prononciation locale figurée : [sé'gus]

Dénominations historiques :
A Segus (v. 1200-1230, Cartulaires Bigorre).
De Segurs (1313, Debita regi Navarre).
De Segua (1342, Pouillé Tarbes).1
de Seguis, de Seguirs (1379, Procuration Tarbes).
Segus (XIVe s., Livre vert Bénac).
Segus (1429, Censier Bigorre ; 1541, ADPA, B 1010).
Ségus (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : Du gascon segu (latin securus), appellation féodale.

Discussion :
Les formes anciennes comportant un r sont trop peu nombreuses pour qu'il y ait lieu d'y voir l'adjectif segur (= sûr) qui d'ailleurs, au pluriel, ne présenterait aucun sens.

Etymologie :
Obscur.

Nom occitan :
Segús.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Eth Cap dera Sèrra.
Cette forme comme la suivante semble résulter d'une mauvaise lecture d'une forme Segurs.

Ressources disponibles



Espace personnel