Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > S > Sère-en-Lavedan

Archives en ligne

Sère-en-Lavedan

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 580 m. 

Superficie : 187 ha.

Population :
1999 : 75 hab.
1846 : 231 hab.
1806 : 147 hab.
1429 : 10 feux

Saint patron :
Saint Blaise, 3 février

Sobriquet :
Eths hièla-prims d'après Rosapelly (vers 1910). Littéralement « file mince », et au figuré « timides, peureux » (S. Palay).

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Estrema de Salles. Canton d'Argelès depuis 1790. Sère prend le nom de Sère-en-Lavedan en 1962.

 

Prononciation locale figurée : ['sèro]

Dénominations historiques :
B. G. de Cera (v. 1050-1070, Cartulaires Bigorre).
Cera (XIIe s., Cartulaires Bigorre ; 1168, Bulle Alexandre III).
Sera (v. 1200-1230, Cartulaires Bigorre ; 1300, Enquête Bigorre ; 1313, Debita regi Navarre ; 1342, Pouillé Tarbes).
Cere (XIIe ou XIIIe s., Livre vert Bénac).
Scere (1285, Montre Bigorre).
Sera (1429, Censier Bigorre).
Sère en Lavedan (1760, Registres paroissiaux).
Sere (1790, Département 1 et 2).
Sere (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Latin cella (= chambre, hermitage, cellule)
- Abbé Nègre (TGF n° 6140 ), R. Aymard. (DNLHP) : Du latin cella (= cellule, ermitage, monastère). Le -ll- latin devient - r- en gascon.

Discussion :
Cèra est la forme gasconne régulièrement dérivée du latin cella "cellule", puis "ermitage", enfin "petit monastère", sens qui a prévalu à l'époque de la formation des noms de lieux de ce type.
On se gardera bien de confondre avec serra "colline" qui comporte toujours le double r.

Etymologie :
Du latin cella : Petit monastère.

Nom occitan :
Cèra.

Ressources disponibles



Espace personnel