Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > S > Sère-Rustaing

Archives en ligne

Sère-Rustaing

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 400 m.

Superficie : 529 ha.

Population :
1999 : 111 hab.
1866 : 357 hab.
1806 : 241 hab.
1313 : 26 feux

Saint patron :
saint Barthélemy, 24 août

Sobriquet :
Los pleitejaires : "les plaideurs, les chicaneurs" (Enq. C.G. 1986 et Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Rabastens. Canton de Tournay, puis d'Aubarède (1790), de Trie depuis 1801.

 

Prononciation locale figurée : ['sèro]

Dénominations historiques :
De Sera (1313, Debita regi Navarre; 1342, Pouillé Tarbes)
De Serra (1379, Procuration Tarbes)
Sere (1429, Censier de Bigorre)
Sére en Rustain (1773, Registres paroissiaux)
Sere (1790, Département 1 et 2)
Sere-Rustain. (fin 18°s. Carte de Cassini).
Sère-Rustan (1806, Laboulinière)

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Latin cella (= chambre, hermitage, cellule)
- Abbé Nègre (TGF n° 6140 ) : Du latin cella (= cellule, ermitage, monastère). Le ll latin devient r en gascon

Discussion :
Aucun problème concernant l'étymologie et la signification. Surtout ne pas confondre avec sèrra (= colline).

Etymologie :
Du latin cella (= ermitage, petit monastère).

Nom occitan :
Cèra d'Arrostanh

Ressources disponibles



Espace personnel