Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > S > Séron

Archives en ligne

Séron

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 374 m.

Superficie : 929 ha.

Population :
1999 : 223 hab.
1832 : 530 hab.
1806 : 342 hab.
1429 : 31 feux

Saint patron :
saint Michel, 29 septembre

Dicton :
Los de Seron, deishem-los a lor "Les gens de Séron, laissons-les chez eux, disent les malveillants" (Rosapelly) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Vic. Baronnie de Gardères. Canton de Tarbes, puis d'Ibos (1790), d'Ossun à partir de 1801.

 

Prononciation locale figurée : [sé'rou]

Dénominations historiques :
de Serono, latin (1300, Enquête Bigorre ; 1342, Pouillé Tarbes).
de Serono, latin (1379, Procuration Tarbes).
de Serone, latin (1313, Debita regi Navarre).
Seron (1429, Censier Bigorre).
Seron (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
Néant.

Discussion :
On rappellera que Séron fait partie d'une des enclaves des Hautes-Pyrénées dans les Pyrénées-Atlantiques.
Plusieurs propositions seraient possibles.
- Soit cella (= hermitage) et suffixe -onem à sens diminutif.
- Soit un NP latin Cerus/Serus et suffixe-onem (équivalent local du suffixe latin -anum) fréquent dans cette région du Béarn.
Concernant l'orthographe occitane recommandée : dans l'incertitude de l'étymon exact, mieux vaut conserver le S initial qui a généralement été utilisé dans les écritures anciennes de ce nom.

Etymologie :
incertaine.

Nom occitan :
Seron.

Ressources disponibles



Espace personnel