Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > S > Sers

Archives en ligne

Sers

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 1 130 m.

Superficie : 2 991 ha.

Population :
1999 : 102 hab.
1846 : 326 hab.
1806 : 343 hab.
1429 : 17 feux

Saint patron :
saint Vincent, 22 janvier

Sobriquet :
Eths arrostits "les rôtis" (Enq. C.G. 1986). Eths corarics "les colliers de bois pour les vaches" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Vallée de Barège. Canton de Luz depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : [sérs]

Dénominations historiques :
de Serciis, De Cerciis, latin (XIIe s., Cartulaires Bigorre).
De Sers, Serz (XIIe s., ibid.; 1251, Actes Bonnefont ; 1285, Montre Bigorre).
De Sertz (1313, Debita regi Navarre).
De Sertio, latin (1342, Pouillé Tarbes).1
Sertz (1429, Censier Bigorre).
Sers (1614, Guillaume Mauran ; 1760, Larcher, Pouillé Tarbes).
Sertz/Serts attestés concurremment de 1736 à 1768 (Registres paroissiaux).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : Apparenté au latin sertum (= enclos, clôture).

Discussion :
Le latin sertum ne convient pas phonétiquement.

Etymologie :
Obscur.

Nom occitan :
Sers.
La forme Tertz, présentée par la Procuration de Tarbes de 1379, ne peut résulter que d'une mauvaise lecture pour Certz ou Sertz.

Ressources disponibles



Espace personnel