Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > V > Viger

Archives en ligne

Viger

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 590 m.

Superficie : 337 ha.

Population :
1999 : 87 hab.
1876 : 214 hab.
1806 : 208 hab.
1429 : 14 feux

Saint patron :
saint Martin, 11 novembre

Sobriquet :
Eras mandòrras "les [cultivateurs de] pommes de terre". Peut-être aussi eths mandorrèrs. Eths bohalòts "les véreux" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Batsurguère. Canton de Batsouriguère (chef-lieu à Ségus), puis de Castelloubon et Batsouriguère (chef-lieu à Juncalas) en 1790, dit de Juncalas en 1801. Canton de Lourdes en 1802, de Lourdes-Ouest depuis 1973.

 

Prononciation locale figurée : [bi'yérr]

Dénominations historiques :
A Bezier (v. 1200-1230, Cartulaires Bigorre).
Bisier (1285, Montre Bigorre).
De Bezierrio, de Bizierrio, latin (1313, Debita regi Navarre).
De Bigerrio, latin (1342, Pouillé Tarbes).
de Vigera, de Vigerio, latin (1379, Procuration Tarbes).
De Biger (XIVe s., Livre vert Bénac).
Biger (1429, Censier Bigorre).
Viger (1541, ADPA, B 1010).
Viger (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : De beguèr (= viguier, latin vicarius). Probablement nom d'une maison.

Discussion :
Le r sensible atteste un suffixe en -err qu'on peut attribuer à la couche prélatine aquitaine. L'hypothèse de R. Aymard (beguèr, latin vicarius) est de ce fait à rejeter. Troublantes sont les formes de ce nom qui se rapprochent du nom des Bigerriones, peuple aquitain de la Bigorre.

Etymologie :
Obscur. Probablement aquitain.

Nom occitan :
Biger.

Ressources disponibles



Espace personnel