Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > V > Villembits

Archives en ligne

Villembits

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 320 m.

Superficie : 525 ha.

Population :
1999 : 113 hab.
1832 : 467 hab.
1806 : 464 hab.
1695 : 56 feux

Saint patron :
saint Laurent, 10 août

Sobriquet :
Los porcatèrs : "les éleveurs de porcs" (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Rabastens. Canton de Trie depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : [byalam'bik/bilam'bik]

Dénominations historiques :
P. de Bielenbids (1251, Du Bourg, p. XLV).1
Augerius de Vielambit, latin et gascon (1283, Procès Bigorre).
Auger de Bielambitz (ibid.).
Bielembiz (1285, Montre Bigorre)
Villambitz (1300, Enquête Bigorre; 1313, Debita regi Navarre).
Bielambitz, Billambitz, Bielambit (1429, Censier Bigorre).
Villambis (1736, Registres paroissiaux; 1768, Duco).
Villambits (1790, Département 1).
Villembits (1790, Département 2).
Villambits (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- R. Aymard (DNLHP) : "Par sa position dominant le Boués entre deux mamelons protecteurs, ce lieu mérite le sens du gascon embiste (= ville belvedère)".
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.

Discussion :
1- La première partie du nom semble indiscutablement le gascon vila/vièla du latin villa.
2- Pour voir dans la deuxième partie un embiste/envista (= belvédère), il faut beaucoup de bonne volonté !
En fait, il n'y a pas de problème. Les formes anciennes suggérent indiscutablement le mot ambitus, mis en apposition, qui signifie "enceinte de château, d'abbaye ou de ville" (cf. Dict. Mediae latinitatis lexicon minus J.-F. Niermeyer-Leiden E.-J. Brill. 1976). On aurait alors une formation du même type que Villemur.

Etymologie :
Du latin villa (= ville) et ambitus (= rempart).

Nom occitan :
Vialambit.
Une forme Vilambitz est citée au XIe s. (Cartulaire Saint-Pé), mais il s'agit peut-être du Bilambis, Bilambiz, cité par Cartulaire Berdoues en 1156, 1157, etc., qui serait dans Labéjan, canton de Mirande (Gers).

Ressources disponibles



Espace personnel