Anomalies et lacunes

Questionnaire statististique agricole (6 M 275)

Les documents numérisés ne s’affichent pas sur votre ordinateur

Il vous faut vérifier la compatibilité de votre navigateur : la visionneuse permettant d’afficher les images de documents de notre site est en effet compatible avec les navigateurs Google Chrome, Firefox, Internet Explorer (versions 9 et plus) et Safari.

Sur Internet Explorer 8, les outils de contraste et luminosité seront inopérants. 

Pour les appareils utilisant un système d’exploitation IOS, le navigateur Safari est également supporté. Pour ceux utilisant le système Android, Google Chrome est compatible.

Des anomalies dans les archives en ligne ?

Si vous constatez une erreur dans la mise en ligne des documents (par exemple : une inversion d’images, une page manquante ou illisible, une vue floue ou encore une discordance entre le nom de commune et les images visionnées…), vous pouvez la signaler en cliquant sur l’icône située sur le bandeau supérieur du visualiseur.

Nous tiendrons compte de votre message lors de nos futures opérations de numérisation complémentaires. Sachez toutefois qu’en fonction de la nature de l’erreur, la correction apportée peut être liée à une opération de reprise longue et complexe. Il ne nous est donc pas possible de vous donner une date de mise en ligne des corrections. Nous vous laissons donc le soin de vérifier par vous-même de manière régulière si celles-ci ont été opérées.

Des documents introuvables en ligne sur notre site ?

Pour les besoins de votre recherche, vous souhaitez consulter des archives particulières telles que l’état civil postérieur à 1892, des minutes notariales ou encore une documentation relative à une succession, mais vous ne le trouvez pas en ligne. Deux raisons peuvent principalement expliquer cette situation.

Les archives recherchées ne sont pas numérisées

Rappelons que les Archives départementales des Hautes-Pyrénées conservent plus de 19 km linéaires de documents d’archives et qu’une infirme partie d’entre eux est numérisée, fruit d’un important travail de préparation et d’un effort financier du Département.

Pour prendre connaissance des documents accessibles en ligne, vous pouvez accéder à la liste organisée par « types de documents » disponible sur notre site.

Pour le reste des archives, seule une consultation des documents sous leur forme originale est possible en salle de lecture des Archives départementales.

 

Parmi les archives en ligne, des lacunes sont recensées

Des manques au sein de l'état civil de la période révolutionnaire

Suite à l'incendie de la Préfecture des Hautes-Pyrénées survenu dans la nuit du 2 au 3 décembre 1808, de nombreux documents d’archives ont été détruits. Les archives de la période révolutionnaire ont été notamment particulièrement impactées générant ainsi d’importantes lacunes dans les fonds de l’état civil (2 E 2 et début du 2 E 3), comme l'atteste ce document.

Tenant compte de cette situation, tous les actes d'état civil de la période révolutionnaire de la collection départementale sont aujourd'hui accessibles en ligne. Cet ensemble de documents reste assez disparate et lacunaire, comprenant aussi bien des actes d'état civil et des tables décennales postérieures à la période révolutionnaire que des extraits d'actes que l'on a mis en évidence par une typologie spécifique « Acte épars d'état civil ».

En outre, les mariages de l'an VII et de l'an VIII étaient célébrés au chef-lieu de canton et donc retranscrites dans le registre du chef-lieu de canton. Pour en faciliter l'accès, nous avons indexé tous ces mariages à la commune de rattachement.

Des recensements de population introuvables ?

L’ensemble des listes nominatives de population conservées par les Archives départementales a été numérisé et mis en ligne jusqu’en 1975. Au cours de vos recherches, il est cependant possible que vous ne trouviez pas à certaines dates, la liste nominative de la population d’une commune.

Instaurés à partir de 1836, les recensements sont, à l’instar des registres d’état civil, établis en double exemplaire : l’un était conservé par la préfecture, l’autre par la commune concernée. L’ensemble de ces documents finit par être confié aux Archives départementales.

Malheureusement, la collection préfectorale est lacunaire avant 1872 ainsi que pour les années 1891, 1896, 1901 et 1906. Ces lacunes sont également multiples pour la période 1946-1975. A ces lacunes qui touchent l’ensemble des communes du département, s’ajoutent celles qui frappent les communes de l’arrondissement d’Argelès-Gazost pour les années 1911 et 1921.

Ces manques peuvent néanmoins être palliés par la collection communale. Toutefois, d’une commune à l’autre, la conservation de ces listes nominatives s’avère également inégale : il se peut donc qu’un chercheur dispose d’une collection de recensement complète entre 1836 et 1911 pour une commune et d’une collection extrêmement lacunaire pour la commune voisine. Le dépôt des listes nominatives postérieurs à la Deuxième Guerre mondiale par les communes reste également rare : celles-ci sont encore le plus souvent en mairie.

Notons enfin que seules les listes établies jusqu’en 1936 sont accessibles sur notre site. Conformément aux recommandations de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) concernant la diffusion des données à caractère personnel sur internet, les listes de recensement de population de moins de 75 ans ne peuvent être diffusées en ligne. Pour la période 1946-1975, il est donc normal que celles-ci n’apparaissent pas sur notre site, ces listes restant consultables uniquement en salle de lecture des Archives départementales.