Les registres de passeports

 

Département de forte émigration au XIXe siècle, les Hautes-Pyrénées ont vu partir une part importante de ses habitants, principalement vers l’Amérique du Sud (Argentine, Uruguay) et les Etats-Unis (New York, La Nouvelle-Orléans).

Ces registres de passeports délivrés constituent donc une source historique de premier ordre pour étudier ces réalités. Mais ils s’avèrent également une ressource généalogique de choix : pour tous dont un ancêtre a émigré, ces registres leur permettront en effet de recenser leur période de départ ainsi que leur destination.

L’ensemble des registres de passeports délivrés conservés par les Archives départementales des Hautes-Pyrénées couvrant la tranche chronologique 1864-1947 ont été numérisés et mis en ligne.

Notons toutefois que deux autres registres plus anciens (1831-1864) n’ont pas fait l’objet d’une telle opération dans la mesure où ceux-ci sont simplement des répertoires : seuls les noms des destinataires des passeports y sont inscrits sans aucun élément complémentaire pour les identifier.

Ces registres ne portent pas forcément non plus sur l’ensemble du département. Ainsi, à l’exception d’un feuillet relatif à l’arrondissement d’Argelès-Gazost, les registres disponibles pour la période 1864-1875 concernent l’arrondissement de Tarbes uniquement. Cette situation témoigne en réalité des lacunes dont est émaillée cette collection.

 

Dans le cadre d’une recherche portant sur l’émigration haut-pyrénéenne, il est utile de se rapprocher de l’Association Bigorre Argentine Uruguay (ABAU). Cette structure assiste les descendants de familles d’émigrés du département dans leurs recherches, consolide les échanges des deux côtés de l’Atlantique et mène des travaux de recherches autour de l’émigration haut-pyrénéenne (www.abau65.fr).

 

Accéder aux registres de passeports