Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Sources complémentaires > Dictionnaire toponymique des communes des Hautes-Pyrénées > Introduction à la toponymie des hautes-pyrénées > Bibliographie

Sources complémentaires

Bibliographie

Dictionnaires de langue

  • ALIBERT (Louis), Dictionnaire occitan-français d’après les parlers languedociens, Toulouse, IEO, 1965. (DOF)
  • Comitat dera lenga, Atau que’s ditz. Dictonnaire français-occitan (Gascon des Hautes-Pyrénées), Tarbes, Conseil général des Hautes-Pyrénées, 1998 (1reéd.), 2009 (2e éd.).
  • DU CANGE, Glossarium mediae et infimae latinitatis, nouvelle édition, Niort, L. Favre, 1883-1887.
  • GODEFROY (Frédéric), Dictionnaire de l’ancienne langue française, Paris, Vieweg, 1880-1902.
  • LESPY (Vastin) et Raymond (Paul), Dictionnaire béarnais ancien et moderne, Montpellier, 1887. (DBAM)
  • NIERMEYER (J.-F.), Mediae latinitatis lexicon minus, Leiden, E.-J. Brill, 1976.
  • PALAY (Simin), Dictionnaire du béarnais et du gascon modernes, Paris, CNRS, 1961. (DBGM)
  • PERRIN (Joseph), Onomasticon totius latinitatis, Padoue, 1940. (OTL).
  • SÉGUY (Jean) et collab., Atlas linguistique de la Gascogne, Paris, CNRS, 1954-1973. (A.L.G.)

Dictionnaires topographiques

  • LEJOSNE (Louis-Antoine), Dictionnaire topographique des Hautes-Pyrénées, rédigé en 1865 et publié avec révisions et notes par Robert Aymard, Pau, 1992. (DTHP)
  • RAYMOND (Paul), Dictionnaire topographique du département des Basses-Pyrénées, Paris, Imprimerie impériale, 1863.

Ouvrages d'anthroponymie

  • BERGANTON (Marcel-François), Le dérivé du nom individuel en Béarn et en Bigorre au Moyen-Age, Paris, CNRS, 1977. (DNI)
  • GROSCLAUDE (Michel), Dictionnaire étymologique des noms de famille gascons, Pau, Radio País, 1992.

Ouvrages de toponymie

  • AYMARD (Robert), Dictionnaire des noms de lieux des Hautes-Pyrénées, Uzos, chez l’auteur, 1996. (DNLHP)
  • DAUZAT (Albert) et ROSTAING (Charles), Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Guénégaud, 1963. (DENLF)
  • FÉNIÉ (Bénédicte et Jean-Jacques), Toponymie gasconne, Luçon, Ed. Sud-Ouest, 1992.
  • GROSCLAUDE (Michel), Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, Pau, Escòla Gaston Febus, 1991. (DTCB)
  • NÈGRE (Ernest), Toponymie générale de la France, Genève, Droz, 1991. (TGF)
  • NOUVEL (Alain), Les noms de lieux témoins de notre histoire, Montpellier, Tèrra d’oc, 1991.
  • ROHLFS (Gerhard), Le Gascon. Étude de philologie pyrénéenne, 2e éd., Tübingen-Pau, 1970.

Ouvrages sur les Hautes-Pyrénées

  • COQUEREL (Roland). De Bigorra à Saint Lézer. Grandeur et décadence d’un chef-lieu de civitas, Tarbes, Bibliothèque centrale de prêt des Hautes-Pyrénées, 1990.
  • CRABOT (Christian) et LONGUÉ (Jacques), Passeport pour la Bigorre. Pau, Ed. Marrimpouey jeune, 1973.
  • LARRONDE (Claude), Chronique des bords de l’Adour, Tarbes, Bibliothèque centrale de prêt des Hautes-Pyrénées, 1987.
  • LARRONDE (Claude), La Rivière-Basse : naissance du terroir historique, Labatut-Rivière, Les Amis du Château, 1996.
  • LUSSAULT (Agnès), Carte archéologique de la Gaule : les Hautes-Pyrénées, Paris, C.I.D, 1997. (CAG)
  • MASSOURE (Jean-Louis), Le Pays toy, Villeneuve-sur-Lot, chez l’auteur, 1999.
  • ROSAPELLY (Norbert), Traditions et coutumes des Hautes-Pyrénées, Tarbes, Société académique des Hautes-Pyrénées, 1990.

Travaux ponctuels

  • RAVIER (Xavier), « Le suffixe -un. Le problème de ses relations avec d’autres suffixes à caractéristiques nasales de l’Ibéro-Aquitaine », in Via Domitia,Année XII, fasc. 5. (Faculté des Lettres et Sciences humaines de Toulouse, 1963).
  • « La Barousse de village en village », Association Barousse Patrimoine, Mauléon-Barousse, 1998.
  • Enquête Conseil général des Hautes-Pyrénées – Nosauts de Bigorra, 1986 (non publiée) (Enq. C. G. 1986)

Autres

Revue internationale d’onomastique (RIO), puis Nouvelle revue d’onomastique (NRO), notamment pour les articles de X. Ravier, M.-F. Berganton, J. Boisgontier.


Espace personnel