Accueil > Action culturelle > Expositions en ligne > Les Hautes-Pyrénées dans la Grande Guerre > Lettre d'Albert Schweitzer au directeur du camp de Garaison (1917) - ADHP, 9 R 131

Action culturelle

Lettre d'Albert Schweitzer au directeur du camp de Garaison (1917) - ADHP, 9 R 131

grande_guerre_diap_4_06.jpg

Parmi les internés du camp de Garaison, on relève un nom célèbre, celui du docteur Albert Schweitzer, prix Nobel de la Paix en 1952 et emprisonné en raison de ses origines alsaciennes. Dans ce courrier en date du 24 décembre 1917, il fait part au directeur du camp, de sa volonté d’exercer son métier auprès des malades internés comme le lui a autorisé le Préfet des Hautes-Pyrénées : « (…) Mr. le Préfet des Hautes-Pyrénées a bien voulu m’autoriser à donner des soins médicaux aux nombreux malades du grand camp d’internés. Vous avez jugé avec moi, qu’il y avait là une œuvre très utile à accomplir et vous m’avez approuvé quand je vous ai dit que j’hésitais à choisir entre la liberté qui s’offrirait au dehors de Garaison, et le bien que je pouvais faire dans l’enceinte du camp. Je viens aujourd’hui vous dire, que je voudrais me décider pour le devoir. Au moment où tous les médecins français parmi lesquels je compte des amis intimes, travaillent avec la dernière énergie pour suffire à l’immense tâche qui leur incombe, je trouverais égoïste, aussi longtemps que ma santé le permet, de ne rien faire, quand je vois une œuvre utile devant moi et que je puis prendre un petit morceau du fardeau sur moi ».


Espace personnel