Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > C > Cazaux-Debat

Archives en ligne

Cazaux-Debat

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 800 m.

Superficie : 148 ha.

Population :
1999 : 12 hab.
1851 : 136 hab.
1806 : 96 hab.
1776 : 14 feux

Saint patron :
saint Sernin, 29 novembre

Historique administratif :
Sénéchaussée d'Auch, pays des Quatre-Vallées, vallée d'Aure ? ou élection de Rivière-Verdun, vallée de Louron ? Canton de Bordères-Louron, puis d'Arreau (1790), de Bordères-Louron depuis 1801. Cité en 1790 comme Cazaux d'Aure pour le distinguer de Cazaux-Fréchet.

 

Prononciation locale figurée : [ka'daws dé dé'bat]

Dénominations historiques :
de Casali, de Casalibus, latin (1387, Pouillé Comminges).
Cazaux en Aure (1723-1769, Registres paroissiaux).
Cazaux (1790, Département 1).
Cazaux d'Aure (1790, Département 2).
Cazaux (1801, Département 3).
Cazaux-Debat (1806, Laboulinière).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Du latin casa (= maison rurale, domaine) et suffixe -alem.
- Abbé Nègre (TGF 25742) : Gascon casal/casau (= jardin potager, domaine, terres
dépendant de la maison , enclos).

Discussion :
Toutes les explications ci-dessus sont assez confuses. Il suffit de dire que casau est un mot gascon qui désigne au Moyen âge un domaine non noble, mais jamais le jardin comme aujourd'hui. L'adverbe devath (= en-dessous) est postposé au nom de la localité pour présiser sa situation en aval de la vallée de la Neste du Louron par rapport à Cazaux-Fréchet qui se trouve en amont.

Etymologie :
Du gascon casau (propriété rurale) et devath (= au nord, en aval).

Nom occitan :
Cadaus de Devath.

Ressources disponibles



Espace personnel