Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > C > Chis

Archives en ligne

Chis

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 262 m.

Superficie : 374 ha.

Population :
1999 : 245 hab.
1861 : 202 hab.
1806 : 127 hab.
1313 : 6 feux

Saint patron :
Notre-Dame, 15 août

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Tarbes. Canton de Tarbes (1790), puis d'Aubarède (1801), dont le chef-lieu est transféré à Pouyastruc en 1803. Rattachée au canton de Tarbes-Nord en 1819.
Canton d'Aureilhan depuis 1973.

Prononciation locale figurée : [chih]

Dénominations historiques :
De Yshis, latin (1313, Debita regi Navarre).
De Exino, latin (1342, Pouillé Tarbes).
de Xinis, latin (1379, Procuration Tarbes).
Xiis (1429, Censier Bigorre).
Chiis (1737, Registres paroissiaux ; 1760, Larcher, Pouillé Tarbes).
Chiz (1790, Département 1).
Chis (1790, Département 2).
Chys (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : "Les mentions (données par Lejosne) confirment qu'en ce lieu était la 'borne' orientale (fita) ou 'limite' du decumanus maximus de la centuriation romaine de l'Adour récemment reconstituée par S. Dousseau (Archéologie des Pyrénées occidentales et des Landes, t.15, 1996, p. 139)."

Discussion :
Il peut s'agir en effet du latin fines (= limite) traité suivant la phonétique locale qui amène parfois le f- initial latin à sh- au lieu de h- : Par exemple shems (= fumier), shemèr (= tas de fumier) dans le Magnoac et l'Astarac, au lieu des formes gasconnes normales hems, hemèr (cf. Atlas linguistique de Gascogne, Carte 246).

Etymologie :
Latin fines (= limites).

Nom occitan :
Shins.

Ressources disponibles



Espace personnel