Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > C > Cieutat

Archives en ligne

Cieutat

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 550 m.

Superficie : 1 878 ha.

Population :
1999 : 519 hab.
1856 : 1 410 hab.
1806 : 998 hab.
1313 : 85 feux

Saint patron :
saint Barthélemy, 24 août

Sobriquet :
Eths gavecats "les petites chouettes". "Les habitants de Cieutat auraient la voix perçante de la chouette" (Rosapelly, vers 1910) . Eths borra-pasta "ceux qui mangent gloutonnement la pâte" (Rosapelly)
Eths porrotèrs "les éleveurs de dindons" (Enq. A.L.G.)

Dicton :
A Ciutat que s'at an acabat "A Cieutat ils ont achevé [de manger la pâte]". Se dit pour se moquer de la gloutonnerie des gens de Cieutat. A quoi ils répondent : Eths de Ciutat, tocatz-i si gausatz : " touchez-y si vous osez" (Rosapelly, vers 1910)

Historique administratif :
Sénéchaussée de Toulouse. Pays de Nébouzan. Viguerie de Mauvezin. Canton de Bagnères, puis de Bourg (1790), de Bagnères depuis 1801.

 

Prononciation locale figurée : [syou'tat]

Dénominations historiques :
Neurest (v. 1110, Cartulaires Bigorre ; XIIe s., ibid.).
La Ciutat (v. 1200-1230, ibid.).
la Ciutad (1251, Du Bourg).
villam Civitatis de Navares, latin et gascon (1256, Contrat mariage Esquivat).
ville Civitatis de Naverest, latin et gascon. (1257, Cartulaires Bigorre).
Ciutad (1285, Montre Bigorre).
Laciotat (1300, Enquête Bigorre).
De Civitate, latin (1342, Pouillé Tarbes ; 1379, Procuration Tarbes).
La Ciutat (1429, Censier Bigorre).
Cieutat (1614, Guillaume Mauran).
Cieutat. (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Latin civitas
- Abbé Nègre (TGF) : Occitan ciutat, du latin civitatem "ville ancienne" (peut-être l'ancienne Begorra).
- R. Aymard (DNLHP) : Se réfère à Berganton (bulletin de la SFO 1985) cf ci-après.

Discussion :
Le nom de Cieutat ne pose par lui-même aucun problème. Tout le monde est bien d'accord pour le dériver du latin civitatem. Ce mot latin désigne à la fois le territoire d'un peuple ainsi que sa ville principale. On peut le traduire par cité.
La question litigieuse est historique et non linguistique. Il s'agit de savoir de quel peuple Cieutat était la ville principale. On a plusieurs réponses :
1- La réponse donnée par Nègre ("l'ancienne Begorra") n'est plus admise par personne aujourd'hui. Nous savons maintenant que l'ancienne Begorra était Saint-Lézer (voir fiche).
2- Une réponse plus généralement admise est de considérer Cieutat comme la capitale des Onobrisates.
3- Berganton a avancé une thèse plus originale. La dénomination de Cieutat/Civitatem ne daterait pas de l'époque romaine mais de l'époque post-carolingienne. Il s'agirait d'un camp retranché établi par les Francs pour faire face aux insurrections des Gascons.
Mais alors, le problème étymologique le plus important se reporte sur le nom antérieur de Cieutat : Neurest/Nauares/Navares/Nauarest. S'agirait-il d'un anthroponyme dérivé de Navarra avec un suffixe pré-latin -est ?

Nom occitan :
Ciutat.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Eth Halhar.

Ressources disponibles



Espace personnel