Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > E > Escots

Archives en ligne

Escots

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 614 m.

Superficie : 406 ha.

Population :
1999 : 36 hab.
1846 : 342 hab.
1806 : 234 hab.
1695 : 67 feux

Saint patron :
saint Pierre aux Liens, 1er août

Sobriquet :
Eths tavans "les taons". Rosapelly (vers 1910) fait ce commentaire : "La fête locale d'Escots a lieu le 1er août. Les taons commencent à disparaître à cette époque dans les Baronnies; on dit que les gens d'Escots en font des fricassées le jour de la hèsta annau".

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Bagnères. Canton de Lannemezan, puis de Bourg (1790), de Lannemezan depuis 1801.

 

Prononciation locale figurée : [és'kots]

Dénominations historiques :
Als Cotz (v. 1200-1230, Cartulaires Bigorre).
De Escoz (1313, Debita regi Navarre).
De Scots (1342, Pouillé Tarbes).
de Scotz (1379, Procuration Tarbes).
de Scotz (1429, Censier Bigorre).
Escotz (1760, Larcher, Pouillé Tarbes).
Scots (1790, Département 1).
Scots (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- R. Aymard (DNLHP) : Ne signifie pas Ets Cots (= les cols), mais escout (poste d'écoute).

Discussion :
Ce ne sont pas les hypothèses qui manquent, mais elles ont toutes pour caractéristique commune d'être invérifiables.
1- Une référence éthnique aux Ecossais ? Cela paraît totalement hors de propos.
2- Une racine hydronymique paraît bien étrange pour un village sans cours d'eau.
3- Un dérivé du verbe escotar serait escota et non escòt.
4- "Les cols" (Eths còths) ? A part la première attestation, ce nom ne paraît jamais avoir été compris dans ce sens. Et puis, quels cols ?
5- Du basque Eski + suffixe basque aquitain -os (= lieu où il y a des tilleuls).
Comparaisons possibles : Rapprochements avec Escos, Escot, Escou, Escout dans les Pyrénées-Atlantiques.

Etymologie :
Aucune explication satisfaisante jusqu'à présent.

Nom occitan :
Escòts.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Vathseròla, Cap de Solanhets, eras Arribas.

Ressources disponibles



Espace personnel