Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > E > Escoubès-Pouts

Archives en ligne

Escoubès-Pouts

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 400 m. 

Superficie : 277 ha.

Population :
1999 : 96 hab.
1836 : 288 hab.
1806 : 217 hab.
1429 : 9 feux

Saint patron :
saint Jean-Baptiste, 24 juin, à Escoubès
saint Pierre, 29 juin, à Pouts

Historique administratif :
Communautés distinctes, pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Lourdes. Pouts relevait de la baronnie des Angles. Canton de Lourdes depuis 1790, de Lourdes-Est à partir de 1973. Escoubès et Pouts sont réunies en 1846. 

 

Prononciation locale figurée : [eskou'bès]

Dénominations historiques :
De Scobee (1313, Debita regi Navarre).
De Scabariis, latin (1342, Pouillé Tarbes).1
de Scoberiis, latin (1379, Procuration Tarbes).
Scobers (1429, Censier Bigorre).
Escoubés (1760, Larcher, Pouillé Tarbes).
Escoubé (1768, Duco).
Escoubés (1790, Département 1).
Escoubés (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : * Scoparium : NP gaulois Scopus et suffixe -arium.
- Abbé Nègre (TGF 29988) : NP Escoubé au pluriel.
- R. Aymard (DNLHP) : Plutôt toponyme collectif végétal : "genêtière".

Discussion :
Escoubès est un mot très répandu dans l'onomastique gasconne actuelle qui nous livre les noms suivants : Es­coube, Es­cou­bé, Es­cou­bet, Es­cou­boue, Es­cou­boué, Es­cou­bey­ron, Des­cou­bès, Des­cou­bet. Tous ces noms sont évidemment dérivés du latin scoparium. Tout le problème est de savoir comment l'interpréter. Or, il y a deux possibilités :
1- On peut en faire un NP médiéval (cf. Escoperana, Escobon, Escobo etc : Berganton op. cit.) Mais alors, on se heurte à un autre problème. En effet, il faut penser que ces noms ont été d'abord des noms de baptême. Or, on voit très mal un nom de baptême signifiant "balai, marchand de balais, balayeur". C'est pourquoi, dans ce cas, je pen­che­rais pour un dé­ri­vé du verbe la­tin sco­pare (= exa­mi­ner, veil­ler, mé­di­ter) qui est un verbe de basse la­ti­ni­té em­prun­té au grec, mais qui fait par­tie du la­tin évan­gé­li­que.
2- Mais on peut aussi interpréter scoparium comme signifiant "genêt à balai" et, avec une valeur collective, "étendue couverte de genêts, où les genêts abondent". Boisgontier accordait sa préférence à cette dernière hypothèse.

Etymologie :
Du latin scoparium. Soit un NP médiéval, soit collectif végétal "étendue de genêts".

Nom occitan :
Escobèrs.

POUTS :

Prononciation locale figurée : [pouts]

Dénominations historiques :
Podz (1285, Montre Bigorre).
De Putheo, latin (1313, Debita regi Navarre).
De Potz (1342, Pouillé Tarbes).
Potz (1429, Censier Bigorre).
Potz (1760, Larcher, Pouillé Tarbes).
Pouts (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : Il s'agirait en réalité d'un "podium". Il y a eu une inversion de
sémantisme: Puteo mis pour podio.

Discussion :
Du mot gascon potz "puits". Peut-être pour désigner un village dépourvu de fontaine, où on avait dû creuser un puits.
Même si le village de Pouts se trouve situé en hauteur, absolument rien n'autorise à aller à l'encontre de toutes les attestations pour suggérer qu'il s'agirait en fait d'un podium.

Etymologie :
Du gascon potz (latin puteum) : puits.

Nom occitan :
Potz.
Probable cacographie pour Scobariis.

Ressources disponibles



Espace personnel