Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > E > Estampures

Archives en ligne

Estampures

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 300 m.Superficie : 556 ha.

Population :
1999 : 77 hab.
1841 : 243 hab.
1806 : 184 hab.
an II-III : 190 hab.

Saint patron :
saint Pierre, 29 juin

Sobriquet :
Los Anglés : « les Anglais » (Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif : 
Sénéchaussée de Toulouse. Election d'Astarac. Pardiac. Baronnie royale de Barbazan. Canton de Saint-Sever (1790), de Trie depuis 1801.

 

Prononciation locale figurée : [échtam'purèh]

Dénominations historiques :
Oddo de-Stampures, latin et gascon (1170, Cartulaire Berdoues)
Raymundus de-Stampuras, latin et gascon (1171, ibid.)
in castro de-Stampuras, latin et gascon (1243, ibid.)
De Stampuris, latin (1313, Debita regi Navarre; 1342, Pouillé Tarbes)
Estempures (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing : Obscur, pré-latin.
- Abbé Nègre (TGF n° 26432) : Pluriel du gascon estampure (= évasement des trous de fer à cheval), peut-être pour désigner la forme du village.
- R.Aymard (DNLHP) : « Estampar, dans le Gers signifie « clore, fermer ». Jadis on aimait bien s'enclore. de murs ».

Discussion :
1- On a au moins une certitude, c'est que le nom de ce village ne peut pas être dissocié du nom du village voisin et limitrophe qui se trouve dans le Gers : Estampes.
2- Boisgontier dit avec raison, à mon avis, que ce nom paraît être une formation romane (gasconne). Toute la question est de savoir la signification qu'il faut lui attribuer.
a) Le mot gascon estampure a son correspondant en français estampure/étampure. Ce radical stamp est germanique et a donné aussi bien stamp en anglais, stampa en italien, estampe, estamper, estampille, estampiller en français. Le sens premier semble être « piler », « presser ».
b) On voit mal ce qu'on pourrait tirer de la suggestion de l'Abbé Nègre « évasement des trous de fer à cheval » !
c) Les suggestions de R.Aymard sont tirées de Palay qui donne estampa (= volet de fermeture) et estampà's (= s'enfermer chez soi)
3- Boisgontier dit avec vraisemblance qu'on ignore autant le sens du simple estampa que du dérivé estampura. Cependant, la suggestion d'Aymard est à prendre en compte : la signification serait alors enceinte, clôture. Mais rien ne nous garantit que la signification actuelle de ce mot donnée par Palay soit celle qu'il avait au XII°s à la fondation du village. Les diverses significations du mot estampe/estampure pourraient aussi bien évoquer un pressoir, un moulin, ou même une forge.

Etymologie :
Mot gascon, probablement d'origine germanique. Signification imprécise. Peut-être clôture, enceinte ? 1

Nom occitan :
Estampuras.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Los Monets, Morèus, Subervièla.
"Des fossés larges et profonds constituent une enceinte autour du presbytère" (CAG 170) . Cela aurait-il un rapport avec le nom du village ?

Ressources disponibles



Espace personnel