Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > A > Andrest

Archives en ligne

Andrest

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 254 m.

Superficie : 619 ha.

Population :
1999 : 1 230 hab.
1846 : 864 hab.
1806 : 657 hab.
1429 : 43 feux

Saint patron :
saint Barthélemy, 24 août

Sobriquet :
Los graulhassèrs : "ceux qui vivent parmi les grenouilles " (terre humide) (Enq. C.G. 1986). Los cabilats : "les chabots" (même explication, à cause du voisinage de l'Echez) (Rosapelly, vers 1910) . Los guiravastèrs, "les mangeurs de nèfles".

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Quarteron de Vic. Canton de Vic-Bigorre depuis 1790.

Prononciation locale figurée : [ann'dréch]

Dénominations historiques :
Andrest (XIIe s., Cartulaires Bigorre).
Andrest (v. 1200-1230, ibid.).
Andrest (1272, Livre vert Bénac).
Andrest (1281, ibid.).
Andrest (1285, Montre Bigorre).
Andrest (1429, Censier Bigorre).
Andrest (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- Rohlfs : NP gaulois Andus (donné par R. Aymard, mais je n'ai pas pu retrouver la référence dans Rohlfs.)

Discussion :
Le suffixe -est est prélatin, probablement aquitain. Quant au radical, il s'agit vraisemblablement d'un NP, soit le gaulois Andus, soit Andere apparenté au basque andere (épouse, maîtresse de maison), soit le chrétien Andreas.
Les attestations écrites n'apportent aucune information complémentaire et ce ne sont pas les quelques variantes relevées par Lejosne (Andreest, Andreit, Andres) qui apporteraient des éléments nouveaux.
Le suffixe prélatin oblige à accorder une plus grande probabilité à un NP aquitain Andere.

Etymologie :
Obscur. Peut-être NP aquitain Andere et suffixe aquitain -est.

Nom occitan :
Andrest.

Ressources disponibles



Espace personnel