Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > A > Antin

Archives en ligne

Antin

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 290 m.

Superficie : 746 ha.

Population :
1999 : 136 hab.
1826 : 479 hab.
1806 : 475 hab.
1695 : 31 feux

Saint patron :
saint Martin, 11 novembre (jadis saint Blaise, 3 février ?)

Sobriquet :
Los tistalhaires (Enq. C.G. 1986), los tisteraires (Rosapelly, vers 1910) , los tistalhèrs (Enq. A.L.G.) : "les vanniers". Los hèrra-lèbes : "les ferreurs de lièvres" (Enq. A.L.G.).

Historique administratif :
Pays de Bigorre. Quarteron de Rabastens. Baronnie d'Antin. Canton de Trie depuis 1790.

 

Prononciation locale figurée : [ann'ti]

Dénominations historiques :
Antii, Anti (v. 1110, Cartulaires Bigorre)
Anti (1207, Cartulaire Berdoues)
Comdebo d'Antin (1217, Cartulaire Berdoues)
Petrus de Antino, latin (1283, Procès Bigorre)
De Antino, latin (1300, Enquête Bigorre)
De Antino, latin(1313, Debita regi Navarre;)
De Antino, latin (1342, Pouillé Tarbes; etc.)
Antin (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing : NP latin Antinius.
- Abbé Nègre : (TGF n° 10590): NP roman Antenius qui devient Anteign, écrit Antin.

Discussion :
Antinius ne convient pas phonétiquement. Antenius encore moins. Le seul étymon possible est le NP Antinus, dérivé lui-même d'Ante (+ suffixe -inus). Ante, est signalé comme nom individuel au Moyen-âge en Bigorre par Berganton (DNI p. 178-9).

Etymologie :
Du NP Antinus (de Ante).

Nom occitan :
Antin.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
La Clòta, Hariòlas, Talhapès, lo Morar, Gimós, los Coterèrs.

Ressources disponibles



Espace personnel