Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > A > Arbéost

Archives en ligne

Arbéost

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 800 m.

Superficie : 1 490 ha.

Population :
1999 : 121 hab.
1832 : 1 059 hab.
1806 : 776 hab.
1783 : 300 communiants

Saint patron :
saint Laurent, 10 août

Sobriquet :
Era gentilhessa, "la noblesse. Ironie faisant allusion aux cagots du village" (Rosapelly, vers 1910). Autre sobriquet, plus connu aujourd'hui : Eths menjons.

Historique administratif :
Le territoire actuel de la commune d'Arbéost était à l'origine une dépendance des communautés d'Arrens et de Marsous. Au nombre de 655 en 1743, les habitants obtinrent de former une paroisse (19 avril 1743) et un communauté autonomes (16 juillet 1743).
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Vallée d'Azun. Canton d'Azun (chef-lieu à Arrens puis à Aucun) depuis 1790, devenu d'Aucun en 1801.

 

Prononciation locale figurée : [ar'byous]

Dénominations historiques :
Arbéost, Arbeost, Arbeost Herrere (de 1726 à 1789, Registres paroissiaux).
Arbéost-Herrère (1789, Cahiers doléances Bigorre).
Arbeost (1790, Département 1).
Arbeust (1790, Département 2).
Arbeost (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Rohlfs : 1- Du NP aquitain Aherbelste, nom de divinité (Gasc § 1). 2- NP gallo-romain Arvenius et suffixe aquitain -ossum. 1
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : 1- Obscur. 2- Peut-être NP gallo-romain (cf. Rohlfs, 2ème hypothèse). 3- Racine *arb, variante du pré-indo-européen*alb-.
- Abbé Nègre (TGF 1213) : Du NP aquitain Aherbelste (cf. Rohlfs, 1ère hypothèse).
- R. Aymard (DNLHP) : On peut difficilement oublier que ce petit site pastoral tardivement constitué en communauté prolonge le territoire de Béost (P-A)... Conclusion plausible Ar + Béost : "près de Béost".

Discussion :
Il est évident qu'on ne peut séparer Arbéost de Béost (commune limitrophe située dans le département des Pyrénées-Atlantiques). C'est la seule chose à peu près vraisemblable qu'on puisse dire. Or, si Arbéost comportait le nom de Béost, cela impliquerait un découpage Ar-Béost ou à la rigueur Arb-Béost.
Mais alors que veut dire Ar/Arb ? La suggestion de R. Aymard (Ar = près de) est absolument gratuite. On peut aussi tenter des rapprochements avec Arbouix (Htes-Pyr.), Arbus et Arbouet (Pyr-Atl.). On peut enfin admettre également la racine pré-indoeuropéenne *arb/*alb (= pâturage de montagne). Mais c'est sans preuve.
Il reste que ce toponyme est probablement très ancien et d'origine prélatine.

Etymologie :
Obscur. Ne peut être dissocié du nom de Béost, commune limitrophe. Origine certainement prélatine.

Nom occitan :
Arbiost.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Hogaron, Eths Bourrinquets, eth Vesiu, eras Cotas, Harnassat.
Rohlfs dans Antroponimia e Toponomastica nelle lingue latine a émis des hypothèses très souvent en contradiction totale avec ce qu'il avait dit dans Le Gascon.

Ressources disponibles



Espace personnel