Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > A > Ayros-Arbouix

Archives en ligne

Ayros-Arbouix

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 453 m. 

Superficie : 272 ha.

Population :
1999 : hab.
1856 : 422 hab.
1806 : 307 hab.
1429 : 19 feux

Saint patron :
saint Germès à Ayros, 16 mai
saint Martin à Arbouix, 11 novembre

Sobriquet :
Eths halhons d'Airòs, « les noix d'Ayros », à cause des noyers qui étaient très nombreux autrefois. Eths camparòus, « les champignons », d'après une autre production locale. Eths broish d'Arboish, « les sorciers d'Arbouix », en souvenir d'un procès de sorcellerie qui agita ce village en 1679-1680.

Historique administratif :
Communautés distinctes (Couture-Bague est une dépendance d'Ayros) appartenant au pays et sénéchaussée de Bigorre, au Lavedan, à l'arribèra de Davantaygue. Canton de Davantaygue (chef-lieu à Préchac) en 1790, d'Argelès depuis 1801. Couture-Bague, non mentionnée dans la première répartition de 1790, est citée comme commune du canton de Davantaygue dans la seconde, et rattachée à Ayros entre 1791 et 1801. Ayros et Arbouix sont réunies en 1846. 

 

Ayros

Prononciation locale figurée : [ay'ròs]

Dénominations historiques :
Airos (XIIe ou XIIIe s., Livre vert Bénac).
Ayros (1313, ibid. ; 1313, Debita regi Navarre ; 1349, Livre vert Bénac).
De Airosio, latin (1342, Pouillé Tarbes).
De Ayrossio, latin (1379, Procuration Tarbes).
Ayros (1429, Censier Bigorre).
Airos (1790, Département 1).
Airos (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Probablement du NP latin Arius et suffixe aquit. -ossum.
- Abbé Nègre (TGF n° 1322) : NP roman Arius et suffixe -oss aquitain.
- R. Aymard (DNLHP) : Soit le NP gréco-latin Arius et suffixe aquit. -ossum, soit le NP celtique Ario et suffixe aquit. -ossum, soit plutôt airous adjectif (= aéré, venteux).

Discussion :
L'hypothèse de R.Aymard n'est possible qu'en remplaçant sans preuve le suffixe aquitain -ossum (= propriété de) par le suffixe qualitatif latin -osum.
Boisgontier penche pour l'hypothèse de Dauzat-Nègre (Arius + ossum), mais sans aucune certitude.

Etymologie :
Peut-être domaine antique NP Arius + suffixe aquitain -ossum.

Nom occitan :
Airòs.

 

Arbouix

Prononciation locale figurée : [ar'bouch]

Dénominations historiques :
Arbox (XIIe ou XIIIe s., Livre vert Bénac ; 1349, ibid.).
De Arboys (1313, Debita regi Navarre ; 1349, Livre vert Bénac).
De Arboxio, latin (1342, Pouillé Tarbes).
d'Arboxis, latin (1379, Procuration Tarbes).
Arboix (1406, Livre vert Bénac ; 1429, Censier Bigorre).
Arbouix (1790, Département 1).
Arbouch (1790, Département 2).
Arbouix (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : Dérivé de buxus (= buis) avec prothèse Ar signifiant « près de ».

Discussion :
Bien entendu le mot gascon boish (du latin buxus) signifie "buis". On serait d'autant plus tenté d'y voir la racine du nom de ce village qu'il existe, dans la commune même un hameau nommé boish (Carte IGN). Mais que faire alors de la première partie du nom Ar- ? R. Aymard suppose qu'il y a un préfixe ar- qui signifierait "près de" : Il s'appuie sur l'exemple d'Arbéost, village limitrophe de Béost. Mais ces deux seuls exemples suffisent-ils à affirmer l'existence d'un préfixe ar- (= près de) inconnu par ailleurs en gascon. Alors, un préfixe aquitain ? Mais la toponymie basque, héritière de la langue des aquitains, ignore les préfixes.
On a proposé également un croisement d'arbustum (arbuste) avec buxum (buis), mais aucune des attestations historiques ne permet d'étayer cette ingénieuse supposition.

Etymologie :
Obscur. Un rapport avec le gascon boish (= buis) est problématique.

Nom occitan :
Arboish.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Arrodèths, Boish, Cotura-Baga.

Ressources disponibles



Espace personnel