Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > A > Arreau

Archives en ligne

Arreau

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 705 m.

Superficie : 1 112 ha.

Population :
1999 : hab.
1851 : 1 515 hab.
1806 : 1 110 hab.
1753 : 122 feux

Saint patron :
saint Exupère (28 septembre) à Arreau
saint Michel (29 septembre) à Garian

Sobriquet :
Eths tripassèrs, "les marchands de gras-double". "Ce plat, servi trop fréquemment dans les auberges d'Arreau, a-t-il valu ce sobriquet aux habitants ?" (Rosapelly, vers 1910).
Eths avocats "les avocats" selon Rosapelly (vers 1910) qui cite ce dicton recueilli à Bagnères : Pleideiaire com un Aurés "Plaideur comme un Aurois".

Historique administratif :
Arreau et son quartier de Garian sont de la sénéchaussée d'Auch, du pays des Quatre-Vallées, de la vallée d'Aure. Arreau est chef-lieu de canton depuis 1790, Garian est cité comme commune du canton d'Arreau dans le premier découpage de 1790, et rattachée à Arreau dans la même année.

Prononciation locale figurée : ['arrèw/'arrou]

Dénominations historiques :
In loco de Aire, latin et gascon (1387, Pouillé Comminges).
Arreau. (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Il met Arreau dans les Basses-Pyrénées et tout en en faisant
un nom apparenté par la racine à celui des Arrevasci, il le dérive du basque-aquitain (h)arr- (=
pierre) + suffixe pré-latin -evum.
- Coromines : Radical celtique figurant dans l'éthnique Arrevasci (Pline, Ptolémée).
- Lejosne : "La tradition veut que la tribu celtibère des Arrevacci ou Arevaci (cf Pline
lib. IV. cap. XII) venue d'Aragon ait peuplé la vallée d'Aure à laquelle elle aurait laissé
son nom et aurait bâti le village d'Arreau".
- Nègre (20881) : Peut-être gascon arrèu (= arrière) pour désigner le pays "reculé" dans la
vallée de la Neste.
- R. Aymard (DNLHP) : Obscur. Devait exister avant la romanisation.

Discussion :
Il serait évidemment intéressant de savoir d'où vient la "tradition" qui attribue la création d'Arreau aux Arrevacci. Le texte de Pline (Ed. Paris 1532) dit: "Durius amnis ex maximis Hispaniæ, ortus in Pelendonibus et juxta Numantia, lapsus deinde per Areuacos Vacceosque etc." (trad. Le Duero, l'un des plus grands fleuves d'Hispania, sorti du pays des Pellendones à côté, de Numance, court ensuite à travers le pays des Arrévaques et des Vaccéens etc.). Il faut reconnaître que ces indications sont bien vagues et que les Arrevaci sont bien loin de nous, non pas en Aragon, mais aux environs de l'actuelle Soria.
Evidemment, le mot arrèu veut bien dire "arrière" dans le gascon de la vallée de la Neste d'Aure, mais comment interpréter cette indication ? Il se pourrait qu'il n'y ait là qu'une coïncidence.
Tel que ce nom a été compris parfois au Moyen-Age, l'étymon est probablement Arrevus ou Arrovus. Mais le sens en demeure mystérieux.

Etymologie :
Obscur. Peut-être dérivé de la racine basco-aquitaine harr- (= pierre, rocher).

Nom occitan :
Àrreu.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Garian

Ressources disponibles



Espace personnel