Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > S > Soublecause

Archives en ligne

Soublecause

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 200 m.

Superficie : 618 ha.

Population :
1999 : 171 hab.
1861 : 516 hab.
1806 : 495 hab.
1713 : 25 feux

Saint patron :
saint André, 30 novembre (Soublecause)
saint Martin, 11 novembre (Héchac)

Historique administratif :
Sénéchaussée de Lectoure. Election d'Armagnac. Pays de Rivière-Basse. Marquisat de Franclieu. Canton de Castelnau-Rivière-Basse depuis 1790. Barbazan, Héchac et Lagrasse, communes en 1790, lui sont réunies en 1791.

 

Prononciation locale figurée : [soublo'kawzo]

Dénominations historiques :
De Soublacause (1342, Pouillé Tarbes).
de Soblacausa (1379, Procuration Tarbes).
Soubslacause (1760, Larcher, Pouillé Tarbes).
Soublecause (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard avait trouvé la bonne solution. Cf. ci-dessous.

Discussion :
Ce nom ne pose pas de problème. Du latin supra calceatam (= au-dessus de la chaussée) avec recul de l'accent tonique. La phonétique indique clairement que ce nom date de l'époque romaine.
De fait Soublecause domine l'ancienne voie romaine d'Aire en Espagne et se trouve à trois kilomètres de Caussade situé sur la même voie.

Etymologie :
Latin supra (= au-dessus de) et calceatam (= chaussée, route).

Nom occitan :
Soblacausa.

Ressources disponibles



Espace personnel