Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > B > Bareilles

Archives en ligne

Bareilles

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 1 037 m.

Superficie : 2 084 ha.

Population :
1999 : 68 hab.
1846 : 545 hab.
1806 : 421 hab.
1776 : 68 feux

Saint patron :
Assomption de Notre-Dame (Gèdre), 15 août
saint Vincent (Pouy), 22 janvier
saint Martin (Ys), 11 novembre

Sobriquet :
Eths amporèrs "les sapins", selon Rosapelly (vers 1910). Peut-être ce sobriquet vient-il plutôt d'une activité locale d'exploitation de la résine des sapins.

 

 

Dicton :
Vaca de Barelha, ièga de Loron, hemna d'Aspin, james n'an vist bèth maitin : "Vache de Bareilles, jument du Louron, femme d'Aspin, n'ont jamais passé une bonne matinée" (Rosapelly).

Prononciation locale figurée : [éra ba'rélyo/ba'rélyés]1

Dénominations historiques :
De Barelhis, latin (1387, Pouillé Comminges).
Notre-Dame des Bareilhes (1659, Registres paroissiaux).
Bareilhes en Louron (1750, 1751, Registres paroissiaux).
Las Bareilhes (1767, Larcher, Cartulaire Comminges).

Discussion :
Plutôt qu'un hypothétique *vallilia, le latin vallicula (= petite vallée) bien attesté convient parfaitement phonétiquement.
La signification de "petite vallée" correspond bien à la vallée adjacente où se trouve notre village.
Boisgontier pensait que Era Barelha avait dû être primitivement le nom de l'ensemble de la vallée qui est passé ensuite (au pluriel) aux villages, lesquels conservent cependant chacun son nom particulier.
Cela dit, on ne sait que faire de la signification de "bareille" (gaulis, pentes boisées) donnée par Lespy et Palay et reprise par Nègre. A mon avis, ce doit être le même mot, pris localement dans une signification dérivée ou marginale.

Etymologie :
Du latin vallicula (= petite vallée).

Nom occitan :
Era Varelha.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Gèdra, Is, Poi.
Concernant la prononciation de la finale féminine, on se reportera au Dictionnaire Français-Occitan Atau que's ditz p. 18.

Ressources disponibles



Espace personnel