Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > B > Barrancoueu

Archives en ligne

Barrancoueu

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 900 m.

Superficie : 380 ha.

Population :
1999 : hab.
1856 : 129 hab.
1806 : 98 hab.
1753 : 13 feux

Saint patron :
saint Martin (11 novembre)

Sobriquet :
Eths tistalhèrs, "les vanniers". "L'élevage du bétail et la fabrication des paniers sont les deux principales occupations des habitants" (N. Rosapelly, vers 1910) .

Historique administratif :
Sénéchaussée d'Auch. Pays des Quatre-Vallées. Vallée d'Aure. Canton de Sarrancolin (1790), puis d'Arreau (1801).

Prononciation locale figurée : [barrannkou'wèw]

Dénominations historiques :
R. de Barrancue, Raimundus de Barrancuel, latin et gascon (1238-1239, Actes Bonnefont).
de Barrancuello, latin (1387, Pouillé Comminges).
Barancoüau (1767, Larcher, Cartulaire Comminges).
Barranquau (1790, Département 1).
Baranqueau (1790, Département 2).
Barranqueou (fin 18°s. Carte de Cassini).

Discussion :
Je trouve assez surprenant
que Dauzat ne connaisse pas le mot barranco qui se trouve abondamment dans les Pyrénées et dans toute la péninsule ibérique, dans le sens de "ravin, torrent".
Qu'il propose à ce mot une origine gauloise.
3- Qu'il y trouve un suffixe diminutif.
Constatons que la signification de "ravin" convient bien à la situation du village et de sa vallée.
Le suffixe seul pose un problème. L'attestation de 1387 est visiblement fautive car avec un étymon barrancuellum, on aboutirait à barrancuèth. La forme de 1767 suppose un suffixe qualitatif -au (latin -alem). La forme actuelle suppose un suffixe qualitatif -evum.

Etymologie :
Mot pyrénéen barranco (= ravin, torrent). Suffixe qualitatif.

Nom occitan :
Barrancoèu.

Ressources disponibles



Espace personnel