Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > B > Beaucens

Archives en ligne

Beaucens

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 450 m.

Superficie : 3 682 ha.

Population :
1999 : hab.
1846 : 502 hab.
1806 : 435 hab.
1429 : 21 feux

Saint patron :
saint Vincent, 22 janvier

Sobriquet :
Eths guterós, "les goîtreux".

Historique administratif :
Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Arribèra de Davantaygue. Canton de Davantaygue (chef-lieu à Préchac) en 1790, d'Argelès depuis 1801. Les lieux de Gézat, Nouilhan et Vielle, non cités comme communes dans la première répartition de 1790, le sont dans la seconde dans le canton de Davantaygue. Ils sont rattachés à Beaucens avant 1801 (et après 1793 pour Gezat citée encore comme commune à cette date).

 

Prononciation locale figurée : [biou'sénns]

Dénominations historiques :
Belsen (v. 870, Livre vert Bénac ; v. 980, ibid. ; v. 1050-1070, Cartulaire Saint-Savin ; etc. ; 1168, Bulle Alexandre III).
Beusen (1285, Montre Bigorre ; 1300, Enquête Bigorre ; 1313, Debita regi Navarre ; etc.).
de Beucennio, latin (1379, Procuration Tarbes).
Beucen, Beussen, Beusen (1429, Censier Bigorre)
Beaussen, Beaucen (1614, Guillaume Mauran).
Beaucen en Lavedan (1737-1779, Registres paroissiaux).
Beucen (1768, Duco).
Beaucen (1790, Département 1 et 2).
Beaucen (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Bas-latin balteus , du pré-celtique * bal "escarpement" et suffixe pré-latin -incum.
- Abbé Nègre (TGF. n° 21538) : Gascon bau (= rocher) et suffixe -enc au pluriel.
- R. Aymard (DNLHP) : Peut-être NP formé sur le celtique belsa (= champ).

Discussion :
Plusieurs points sont très clairs. A savoir:
1- Du moment que toutes les formes anciennes et modernes comportent la voyelle e dans la première syllabe, l'étymon bau (= rocher) est inacceptable.
2- Le s final actuel n'est pas d'origine et la supposition faite par Nègre d'un nom pluriel ne se justifie pas. J'émets l'hypothèse que ce s final proviendrait d'un croisement avec Vincens (Vincentius), saint patron du village (*Sanctus Vincentium in Belsen).
3- Un croisement tout récent avec l'adjectif français "beau" est probable.
4- Cela dit, l'évolution du nom semble assez linéaire : Belsen --> Beusen -> Beusens -> Beaucens. Tout concourt à y voir le NP d'origine basque Beltze (= noir) attesté en toponymie béarnaise (Beuste) et en anthroponymie gasconne (cf. Berganton).

Etymologie :
NP d'origine basque Beltze et probablement suffixe aquitain -ennum.

Nom occitan. Biussens :

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Gesat, Nolhan,Vièla, Cohita.

Ressources disponibles



Espace personnel