Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > B > Berbérust-Lias

Archives en ligne

Berbérust-Lias

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 730 m. 

Superficie : 573 ha.

Population :
1999 : 40 hab.
1846 : 239 hab.
1806 : 198 hab.
1783 : 175 communiants

Saint patron :
Notre Dame de l'Assomption, 15 août, à Berbérust
saint Jean-Baptiste, 24 juin, à Lias

Sobriquet :
Eths arrenards « les renards (Berbérust) ». Eths taishons « les blaireaux (Lias) ».

Historique administratif :
Communautés distinctes dépendant des pays et sénéchaussée de Bigorre, du Lavedan, de l'Arribèra de Davantaygue. Canton de Juncalas, devenu de Castelloubon et Batsouriguère (1790), dit à nouveau de Juncalas (1801); canton de Lourdes (1802), de Lourdes-Est depuis 1973. Berbérust et Lias sont réunies en 1846. 

 

Berbérust

Prononciation locale figurée : [bérbé'rus]

Dénominations historiques :
a Burburust (XIIe ou XIIIe s., Livre vert Bénac ; 1309, ibid; 1313, ibid.).
a Burburust (1313, Debita regi Navarre).
De Barbarusto, latin (1342, Pouillé Tarbes).1
de Burburusto, latin (1379, Procuration Tarbes).
Burburust (1384, Livre vert Bénac ; 1403, ibid.).
Berberust (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Premier élément obscur et second élémént basque ust (=
plateau).
- Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP): On pourrait envisager le nomen gaulois Verberus et finale st.

Discussion :
L'élément final pourrait être soit un suffixe aquitain -ust, soit le mot basque-aquitain uste (= plaine).
Quant au radical, selon les attestations les plus fiables et les plus anciennes, il semble que ce soit burbur- et non berber-.

Etymologie :
Obscur, certainement pré-latin.

Nom occitan :
Berberust.

 

Lias

Prononciation locale figurée : [lyas]

Dénominations historiques :
de Lias (XIIe ou XIIIe s., Livre vert Bénac ; 1313, Debita regi Navarre).
de Lias (1384, Livre vert Bénac ; 1403, ibid.).
De Liassio, latin (1342, Pouillé Tarbes).
de Lassio, latin (1379, Procuration Tarbes).
Liaas (1429, Censier Bigorre).
Lias (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Rien pour ce village. Mais pour Lias (Gers) et Lias d'Armagnac
(Gers) il donne : NP latin Linus.
- Abbé Nègre (TGF 24579) : Rien pour ce villge. Mais pour Lias (Gers), il donne du gascon lià (=
linière).

Discussion :
Le lieu où pousse le lin serait liar (linus + -are, suffixe collectif végétal). Or aucune des attestations relevées ne comporte de r comme on s'y attendrait dans ce cas.

Etymologie :
Obscur. "Champ de lin" peu vraisemblable.

Nom occitan :
Liàs.
Lecture incertaine en raison des surcharges que le nom a subies de la part de Larcher.

Ressources disponibles



Espace personnel