Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > B > Bordères-Louron

Archives en ligne

Bordères-Louron

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 850 m.

Superficie : 1 741 ha.

Population :
1999 : 148 hab.
1836 : 619 hab.
1806 : 435 hab.
1776 : 67 feux

Saint patron :
Assomption de Notre-Dame (Bordères), 15 août
Saint Germier (Ilhan), 16 mai

Sobriquet :
Eths Angledis « les Anglais », souvenir de la guerre de cent ans, d'après Rosapelly (vers 1910). Eths carboèrs « les charbonniers ».

Historique administratif :
Sénéchaussée d'Auch, Election de Comminges. Vallée de Louron. Chef-lieu du canton de Bordères depuis 1790. Bordères prend le nom de Bordères-Louron en 1897 et est réunie à Ilhan en 1972. Montieux, mentionnée certainement par erreur comme commune du canton de Bordères dans la première répartition de 1790, et absente de la seconde, est un quartier de Bordères situé sur le versant de Bareilles.

 

Bordères

Prononciation locale figurée : [bour'dèrés]1

Dénominations historiques :
De Borderiis, latin (1387, Pouillé Comminges).
Bourderes (1687, Registres paroissiaux).
Bourderes en Louron (1687, Registres paroissiaux).
Borderes en Loron (1767, Larcher, Cartulaire Comminges).
Bordères (1790, Département 1).

Hypothèses précédentes :
- Robert Aymard : Groupe de fermes. Origine germanique bort "planche, abri en bois".

Discussion :
1- On a évidemment affaire au gascon bordèras diminutif de bòrdas (bòrdas + suffixe -ellas) : Petites granges. Donc la latinisation de 1387 est fautive : Il faudrait de Bordellis.
2- bòrda est un mot germanique signifiant originellement planche, puis cabane en planches. La bòrda a sans doute été à l'origine une petite habitation rurale ; le sens de "grange" est probablement plus récent.
3- La précision donnée par Palay "groupe de bordes" est absolument fantaisiste.

Etymologie :
Du gascon bordèras : les petites maisons.

Nom occitan. :
Bordères.

 

Ilhan

Prononciation locale figurée : [i'lyo]

Dénominations historiques :
De Ilano, latin (XIIe s., Cartulaires Bigorre).
Petrus Dilan, latin et gascon (1216, Actes Bonnefont).
De Ylhano, latin (1387, Pouillé Tarbes).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : NP gaulois Ilius/Illius et suffixe -anum.
- Abbé Nègre (TGF 10967) : NP latin Ælianus.
- R. Aymard (DNLHP) : Les deux hypothèses précédentes paraissent valables.

Discussion :
Nom de domaine antique avec suffixe -an (prononcé localement -o). Concernant le nom du possesseur du domaine, plusieurs hypothèses sont possibles.

Etymologie :
Domaine antique. Probablement Illius et suffixe -anum. (= propriété d'Illius).

Nom occitan :
Ilhan.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Medàs
Concernant la prononciation de la finale féminine, on se reportera au Dictionnaire Français-Occitan Atau que's ditz p. 18.

Ressources disponibles



Espace personnel