Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > V > Vier-Bordes

Archives en ligne

Vier-Bordes

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 737 m. 

Superficie : 939 ha.

Population :
2013 : 102 ha.
1999 : 74 hab.
1856 : 219 hab.
1806 : 205 hab.
1429 : 12 feux

Saint patron :
saint Laurent à Vier, 10 août
Notre-Dame à Bordes, 15 août

Sobriquet :
Eths halhons, « les noix », ou eths camparòus, « les champignons », sobriquets attribués par Rosapelly (vers 1910) à Ayros, village voisin.

Historique administratif :

Communautés distinctes. Pays et sénéchaussée de Bigorre. Lavedan. Arribèra de Davantaygue. Vier et Bordes sont du canton de Davantaygue (chef-lieu à Préchac) en 1790, puis du canton d'Argelès (1801-2014). Les deux communes sont réunies en 1848. 

Arrondissement d'Argelès-Gazost. Canton de La Vallée des Gaves.

 

Vier

Prononciation locale figurée : [bièr]

Dénominations historiques :
Bier (1272, Livre vert Bénac ; 1294, ibid. ; 1349, ibid.)
De Bierrio, latin (1313, Debita regi Navarre ; 1342, Pouillé Tarbes)
Vier (1379, Procuration Tarbes)
Bier (1429, Censier Bigorre)
Vier (1614, Guillaume Mauran)
Vier (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.

Discussion :
Le suffixe prélatin (basco-aquitain) est -err que l'on retrouve dans Nestier, Uzer, Viger, Visker (Cf. X. Ravier. Toponymes gascons en r final sensible : Un fait de substrat aquitano-pyrénéen).
Les attestations anciennes excluent l'étymon vern (= aulne). Par ailleurs, la finale à r sensible exclut l'étymon : vièr (= petit sentier).
Comme nous n'avons aucune hypothèse exigeant un v initial, il nous semble raisonnable d'orthographier ce mot en nous conformant à la prononciation, c'est à dire avec b initial.

Etymologie :
Obscur. Probablement prélatin (aquitain).

Nom occitan :
Bièr.

 

Bordes

Prononciation locale figurée : ['bòrdos]

Dénominations historiques :
De Bordis, latin(1342, Pouillé Tarbes ; 1379, Procuration Tarbes)
Bordes, Bordas (1429, Censier Bigorre)
Bordes (fin 18°s. Carte de Cassini).

Discussion :
Le mot bòrda est un mot d'origine germanique dont le sens premier est probablement "cabane en planches", d'où "petite maison", puis "ferme". Une question intéressante serait de savoir pourquoi ce mot a perduré essentiellement en Gascogne (cf. la fréquence du patronyme Laborde) et en Pays basque, alors qu'il a progressivement disparu des pays de langue d'oïl.

Nom occitan :
Bòrdas.

Hameaux et quartiers principaux (noms occitans) :
Cagòts

Ressources disponibles



Espace personnel