Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > C > Cadeilhan-Trachère

Archives en ligne

Cadeilhan-Trachère

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 930 m. 

Superficie : 486 ha.

Population :
1999 : 55 hab.
1826 : 193 hab.
1806 : 155 hab.
1753 : 28 feux

Saint patron :
saint Blaise, 3 février (autrefois saint Missolin)

Sobriquet :
Eths pelats : « les pelés » (Rosapelly, vers 1910) . Mais les informateurs de l'enquête de l'Atlas linguistique de la Gascogne réservent ce sobriquet à Trachère : Eths caps pelats de Trashèrra.

Historique administratif :
Communauté unique au civil comme au religieux. Sénéchaussée d'Auch. Pays des Quatre-Vallées. Vallée d'Aure. Cadeilhan et Trachère sont citées comme communes distinctes en 1790, canton d'Arreau, puis de Vielle-Aure (1790). Réunies entre 1791 et 1801. 

 

Cadeilhan

Prononciation locale figurée : [ka'délyo]

Dénominations historiques :
De Cadelhano, latin (1387, Pouillé Comminges).
Cadeilhan et Trascherre (1738, Registres paroissiaux).
Cadeillan, Trechere (1767, Cartulaire Comminges).
Cadeilhan (1790, Département 1).
Cadeilhan-Trachère (1806, Laboulinière).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF) : Du NP gallo-romain *Catilius (du gaulois Catilus) et suffixe -anum.
- Rohlfs (le Gascon § 487) : De Catilianum avec recul de l'accent tonique: Cadeilhan > Cadélho.
- Abbé Nègre (TGF 9822), R. Aymard (DNLHP) : NP romain Catilius + anum.

Discussion :
Pas de problème.

Etymologie :
Nom de domaine antique formé du NP latin Catilius et suffixe -anum (> -an en gascon) avec remontée de l'accent tonique sur l'avant-dernière syllabe.

Nom occitan :
Cadelha.

 

Trachère

Prononciation locale figurée : [tra'chèrro]

Dénominations historiques :
Per de Traseras, P. de Traseres (v. 1180, Cartulaires Bigorre).
de Transserra, de Transera, latin(1387, Pouillé Comminges).
Tranchere (1790, Département 1).
Tracherre (1790, Département 2).
Transcherre (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Rien.
- R. Aymard (DNLHP) : Sens : "delà la serre".

Discussion :
R.Aymard a bien vu la signification de ce toponyme.

Etymologie :
Du gascon trans (= au delà ) et sèrra (= colline).

Nom occitan :
Trashèrra.

Ressources disponibles



Espace personnel