Archives départementales des Hautes-Pyrénées Département des Hautes-Pyrénées Rejoignez-nous sur Facebook Suivez notre flux RSS
Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Accueil > Archives en ligne > Accès géographique > Liste des communes > C > Castéra-Lou

Archives en ligne

Castéra-Lou

Cette notice est extraite du dictionnaire toponymique des Hautes-Pyrénées


Altitude : 310 m.

Superficie : 482 ha.

Population :
1999 : 154 hab.
1861 : 312 hab.
1806 : 145 hab.
1429 : 16 feux

Saint patron :
sainte Marie-Madeleine, 22 juillet

Sobriquet :
Los ventes plats : "les ventres plats".

Historique administratif :
Lou Castéra, Le Castéra, Castéra appartient au pays et sénéchaussée de Bigorre, quarteron de Rabastens. Canton de Tarbes en 1790, d'Aubarède en 1801 dont le chef-lieu est transféré à Pouyastruc en 1803. La forme administrative aberrante Castéra-Lou apparaît vers 1845 dans les Annuaires administratifs.

Prononciation locale figurée : [lou kasté'ra]

Dénominations historiques :
Ad Casterar (XIIe s., Cartulaires Bigorre).
Az Casterar (ibid.).
de Castellario, latin (1300, Enquête Bigorre ; 1313, Debita regi Navarre).
de Casterario, latin (1342, Pouillé Tarbes ; 1379, Procuration Tarbes).
Lo Casterar, terrador del Casterar, loc et territori deu Casterar (1429, Censier Bigorre).
Lou Castera (1719, Registres paroissiaux).
curé, église, paroisse du Castéra (1733, 1779, etc., ibid.).
Loucastéra (1768, Duco).
Le Castera (1790, Département 1).
Castera (1790, Département 2).
Le Castera. (fin 18°s. Carte de Cassini).

Hypothèses précédentes :
- Dauzat et Rostaing (DENLF), Abbé Nègre (TGF) : Ils expliquent castera, mais ne commentent pas lou.
- R. Aymard (DNLHP) : "Le nom actuel est l'inversion de Lou castera".

Discussion :
1- Castéra : Du latin castellare > en gascon médiéval casterar (= emplacement d'un château, d'une forteresse).
2- Lou : Lou n'existe pas. Il n'y a ni hameau, ni ferme, ni village, ni hydronyme ou oronyme, ni autre lieu-dit de ce nom dans les environs. Evidemment ! Nous sommes en présence ici de l'une des plus belles bourdes administratives ou cartographiques qu'on puisse imaginer. C'est tout simplement Lou Castéra qui est devenu Castéra-Lou par inversion de l'article défini et du nom. La forme aberrante Castera-Lou semble apparaître vers 1845.

Etymologie :
Du gascon casterar (= emplacement d'un château).

Nom occitan :
Lo Casterar.

Ressources disponibles



Espace personnel