Le permis de conduire a 100 ans !

Extrait du registre de permis de conduire - ADHP, 1507 W 1

Par décret du 31 décembre 1922, est instauré le permis de conduire. A compter de cette date, « nul ne peut conduire un véhicule automobile s'il n'est porteur d'un certificat de capacité délivré par le préfet du département de sa résidence, sur l'avis favorable d'un expert accrédité par le ministre des Travaux publics. Ce permis ne pourra être délivré à l'avenir qu'à des candidats âgés d'au moins 18 ans. Il ne pourra être utilisé pour la conduite soit des voilures affectées à des transports en commun, soit des véhicules dont le poids en charge dépasse 3.000 kg, que s'il porte une mention spéciale à cet effet. »

Le permis de conduire succède alors au certificat de capacité instauré en 1899 pour circuler en véhicule à moteur à Paris, puis sur l'ensemble du territoire. La différence notable entre les deux documents repose sur leur mode de délivrance : le premier l’était par le service des mines alors que le second est attribué (encore aujourd’hui) suite à un examen de capacités mené par « un expert accrédité ». Ce dernier doit s’assurer de la capacité des candidats à manier les véhicules pour lesquels ils sollicitent le permis de conduire, ainsi que leur parfaite connaissance des règles de la circulation.

Ses modalités d’attribution liées à l’évolution de la codification toujours plus précise de la route, de l'évolution des mobilités, des comportements des conducteurs, des caractéristiques des véhicules et des infrastructures ont changé au fil du temps si bien que le permis de conduire témoigne des mutations de notre société.

Aujourd’hui encore, il représente la promesse d'une mobilité autonome, précieuse pour l'insertion professionnelle et les trajets de la vie quotidienne. Pour les plus jeunes, le « décrocher » fait partie des signes symbolisant le passage à la vie adulte.

Par sa mission de collecte des documents produits par la préfecture, le service des Archives départementales conserve aujourd’hui une riche documentation sur le permis de conduire, en particulier les registres d’attribution du certificat de capacité et du permis de conduire à l’image de l’illustration : cet extrait datant de 1924 renseigne en effet sur les nouveaux conducteurs parmi lesquelles figurent plusieurs conductrices (cote : 1507 W 1).

Certificat de capacité de Louis Thévenon (1910) - ADHP, 1507 W 1